Du Berry à la Guyenne

Site en rapport avec les Royaumes Renaissants
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
zipette

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 24 Mai - 7:51

Un grand sourire et quelques battements de paupières quand le charmant homme s’adressa à elles.

Bienvenue a tout le monde,les amis et amies de mes amies sont les miens,je suis Crazypunk65,Seigneur de la Tour-du-Breuil,Vassal de Dame Zoyah,Baronne de Valençay et je suis le champion de mon amie Grenat pour les Joutes .

Zipette légèrement troublée par le regard perçant de l’ami de Grenat lui répondit avec presque un brin de timidité.

Enchanté je suis Zipette ! les amis de mes amies sont aussi les miens. J’ai hâte de vous voir à l’action champion !

La jeune femme le suivit du regard quand il echangea quelques mots avec Alex
et lui fit son plus beau sourire avant de le voir s’éloigner et de chevaucher sa monture.


Dis donc Alex ! t’en as beaucoup des amis comme ça ? je suis prête à parcourir le royaume à tes côté blondinette.

Zipette rit de bon cœur avec ses amies


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rolin



Messages : 5
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 24 Mai - 9:02

[Convoi d'Altaiir le Grand]

Une baronnie. Des joutes !

Ah les joutes...

De quoi pavaner ostensiblement sur son palefroi vêtu aux couleurs de ses armes.
De quoi s'afficher avec sa plus belle armure.
De quoi faire mordre la poussière aux adversaires.
Bref, De quoi en mettre plein les yeux aux donzelles !... à condition de ne pas se faire éliminer au premier tour.

En attendant, Rolin, lui, n'était écuyer. A ce titre, il ne faisait que remplir son rôle d'éclaireur. Il ouvrait le chemin au petit groupe qui le suivait un poil plus loin. Ni plus, ni moins. C'était une charge exigeante, mine de rien. A toujours garder les yeux grands ouverts, à guider tout le beau monde en faisant surtout attention de ne pas les perdre ou de les jeter à un groupe de vils maraudeurs.

La route fût longue avant qu'il n'aperçut enfin la tour de guet, dressée au beau milieu de la cambrousse, après qu'il eût traversé le village de Valencay.

Un bref cent quatre vingt degré, à la hâte, histoire de prévenir, à voix haute, à quelques dizaines de mètres, son suzerain qui s'avançait tranquillement.


Ducounet, on y est presque !

Oui, hein... pour lui, Altaiir était Duc et pas Vicomte. A ses yeux, c'était le même titre qui se cachait derrière deux noms différents.
Quoi qu'il en soit, Rolin pressa le pas afin d'atteindre cette tour et les gueux qui y montaient la garde.


V'là monseigneur Altaiir Auditore da Firenze, Vicomte de Rigny-Ussé qui arrive accompagné de tous ses sbires... enfin j'veux dire, d'ses compagnons d'armes ou d'aut' chose ! C'est qu'ils viennent jouter et par la même occasion, camper chez vous... pouvez-vous-y nous ouvrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenat Alexandria

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 24 Mai - 11:56

[ Quand la blonde vassale du Dauphin Chlodwig Von Frayner revient en Berry ]

Elle aurait pu tomber à la renverse avec lui que ça aurait déclencher un fou rire, il l'a faisait tournoyer ses boucles blondes voletaient dans les air et elle riait aux éclats. Quand il l'a reposa au sol sa tête lui tournait un peu, Chris se présenta et Crazy en fit autant, Zip sa blondinette avait l'air gênée première fois qu'elle l'a voyait ainsi ça lui fit drôle.

Quand il lui dit qu'ils risquaient d'être en retard elle grimaça, débarquer en retard ça le foutait mal ! Il remonta sur son cheval l'a laissant retourner à son attelage, la blondinette aurait préférer monter avec lui , ça lui aurait rappeller des souvenirs et surtout ce jour là... L'enterrement de son cousin Horvy... Ce jour là elle n'était pas en forme et lui l'avait remarquer, il l'avait raccompagner chez elle pour qu'elle se repose, quel preu chevalier ce séduisant brun.

De retour dans l'attelage près de ses amies elle souria à la remarque de Zip, c'est vrai que la vassale de Chlo savait s'entourer de monde et surtout d'hommes séduisant! Parmis ses relations elle aurait bien quelques hommes à présenter à sa blondinette chérie.


J'espère bien que t'es prête à parcourrir le royaume à mes côtés Zip avec ou sans hommes séduisants près de nous, et oui des hommes comme Crazy j'en connais beaucoup je t'en présenterais tu verras ils sont tous charmants et serviables.

Elle lui fit un clin d'oeil accompagner d'un grand sourire, présenter des hommes à Senna ça serait déclencher les foudres de Chris y avait pas plus jaloux que son Capitaine. L'attelage reprit la route pour Valençay la route se fit courte arriver devant le poste de guet y avait du monde, la blondinette passa la tête pour voir qui était devant, un cri se fit entendre " Tataaaaaaa" tient sa nièce était déjà là avec son père et ils rentraient. La blondinette ne manquerait pas de les rejoindre au campement.

Petit soupire s'échappant des lèvres de la sublissime blondinette que c'était long pour rentrer m'enfin! Et cette chaleur n'en parlons pas, un homme parla à Chris, elle rêvait ou halluciner, les deux étaient possible, c'était Nothias son ami le Maréchal de France, elle fit son plus beau sourire et lui dit:


Nothias mon ami te voici icelieu contente de te voir, tu as fait bonne route ?

Par contre tu te sauve pas tu viens à mon campement je t'offrirais à boire et on papottera autour d'un bon repas tient.


La blondinette se pencha par l'ouverture et fit claquer un énorme baiser sur la joue du Vicomte. Elle était bien entourer entre son champion qui est l'homme le plus séduisant du Berry et le Maréchal l'homme le plus séduisant du Languedoc après Debba du moins c'était son point de vue. Par contre lâcher dans la nature le Vicomte et la vassale du Dauphin et vous aurez un vrai carnage surtout qu'ils ont le même âge et que ces deux là ne font jamais avec l'étiquette sauf si ils y sont contraint et encore.

Du monde avançait devant eux ils ne tarderaient plus à entrer et ils pourraient tous se désaltérer au campement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xalta

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 24 Mai - 12:15

Cataclop cataclop cataclop

Elles arrivent au pas lent de leur monture, suivies par une carriole ou deux qui contiennent tout ce qu'il faut pour le campement, pour leurs armures, et tout le reste et même parce que ce sont des femmes des fortes jolies tenues, et aprce qu'elle est giennoise la petite châtaigne roussie a aussi emmené de quoi se désaltérer: Jamais sans ma gienlain ! pourrait être son cri ! mais ça ne ferait pas très sérieux sur les étendards.

c'est en devisant joyeusement qu'elles arrivent au guet, il y a déjà quelques personnes qui se présentent et elles attendent donc sagement leur tour. Disciplinées, elles se présentent à leur tour

Hola, euh bonjour plutôt !

Voici Valeria Esterazza Gambiani de Valrose, baronne de Brou
et je suis Exaltation D'Enkidiev Lablanche d'Abancourt, dame de Tronchay !

Nous venons pour les joutes en l'honneur de l'anoblissement de..
et flute trou de mémoire, un regard vers la suzeraine adorée..regard qui veut dire tu vas bien me sortir de ce pétrin.


Dernière édition par xalta le Mer 25 Mai - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptitmec13

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/05/2011
Localisation : D'une joute à l'autre... ou sur un champ de bataille

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 24 Mai - 12:30

Le Berry.. Ptit avait bien grimacé en entendant le lieu des joutes mais après tout, l'appel des chevauchées des touches et des gamelles avait gagné. Les joutes de Chateau Chinon à peine terminées que le convoi champenois se dirigeait vers Valençay.
Les invités arrivaient tous au fur et à mesure et Célénya attendit leur tour pour se présenter


Bonjour, je suis Célénya Océalys, Dame de Lasson, et voici Aimelin de Millelieues, Seigneurs d'Etampes sur Marne. Nous venons pour les joutes. Pourriez vous nous orienter vers le campement s'il vous plait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazypunk65
Vassal
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 31
Localisation : Chateauroux

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 24 Mai - 18:29

Crazy arriva en vue du poste de guet et du ralentir l'allure de son destrier en voyant le monde qui se pressait a l'entrée du domaine.
Il fit la file comme tout le monde en attendant que les deux zigottos a l'entrée renseignent tout le monde,ils étaient débordés...déjà que c’était pas des flêches...

Son tour arriva enfin :


Bien le bonjour,les deux compères,la carriole derrière est avec moi,je m'occupe d'eux personnellement et je leur montrerais le campement moi même.Bonne journée a vous deux.

Le petit convoi entra dans le domaine de Valençay.


_________________
Seigneur de la Tour-du-Breuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lennia

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mer 25 Mai - 5:27

[ Quand la blonde vassale du Dauphin Chlodwig Von Frayner revient en Berry ]

La brunette avait entendu les cries de joies de sa soeur dans le manoir ainsi que tout les bruits pressant qui venait derrière. Elle ne savait pas de quoi il s'agissait, mais tout cela avait l'air de faire plaisir a sa blonde. En effet, vu le peu de temps qu'elle avait prit pour mettre ses plus belles robes en valises et faire préparer l’attelage.

Lennia elle, prit son temps, ne prenant que quelques petites affaires, préparant elle même son cheval. Elle n'eu pas de mal a les retrouver sur le chemins.
Restant a l'arrière durant le trajets, elle profita du grand air en souriant. Profitant du soleil, comme toujours.. Oui, la brunette jouait avec le soleil. Mais sa mère l'avait gâtée d'un corps étonnement doré.

Quand sa soeur sortie, Lennia sourit. De la voir ainsi, cela rendait la brunette heureuse.


" Lennia De Nivellus De Réaumont Kado'ch , soeur de Grenat .. "

Ne tardant pas, la belle s'en allant au campement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titca

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 18/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mer 25 Mai - 6:37

La Divine arriva aux portes, pour une fois qu'elle ne ce perdait pas ! Bon faut dire que le Berry elle connaissait un minimum ! Sur le dos de Serko, elle attendit sagement qu'une bonne âme lui ouvre et lui disent ou sont la lice et le campement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valeria053

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mer 25 Mai - 9:42

cataclop cataclop cataclop

et bla bla bla bla bla bla voilà deux femmes qui papotent se rendant vers le châteaux de valençay pour s'amuser et se dégourdir leurs petits bras musclés mais aussi la langue car oui deux femmes en chemin çà papotent.
Les portes du château et son amie qui prend la parole et qui les annonce mais voilà une fois de plus la châtaigne roussie perd la mémoire allez hop on vole à son secours et val intervint


en effet nous venons pour les joutes en l'honneur de l'anoblissement de Dame Neheryn

en même temps c'est elle le cerveau des deux c'est pour çà qu'elle est la suzeraine. elle renfonce vite fait sa couronne sur sa tête qui risque encore de sauter si elle se gonfle trop le cerveau, Val part alors toute seule d'un éclat de rire en pensant aux bêtises qu'elle se raconte dans sa tête elle qui n'aime pas la vantardise, puis fait un clin d'œil à sa fidèle amie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deedlitt

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mer 25 Mai - 10:24

En retard ben oui forcément vu que les pigeons arrivent toujours en retard, ça plus une vérification qui a traînée, forcément.

Peu importe elle était là, fouette coché, une fois là bas, la voiture stoppa dans un grand nuage de poussière.


Veuillez annoncer Deedlitt de Cassel d'Ailhaud, dict Minerve !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les_deux_gardes

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mer 25 Mai - 11:14

Pas de répit pour les benêts...

Encore un peu et on aurait pu aisément imaginer Merlin se planter au milieu de la route, sifflet en bouche et faire des grands moulinets avec les mains. Les nobles et leurs suivants arrivaient et ils arrivaient en masse... et à chacun d'eux, Nothias de Noùmerchat ..han naaannn, encore des chats....le Vicomte Altaiir Auditore da Firenze, Dame Lisandre de Castelviray, Sa Gasce Pierre du Val de Loire, le Seigneur Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar et sa Dame Neyco, Valeria Esterazza Gambiani de Valrose et Dame Exaltation D'Enkidiev Lablanche d'Abancourt , Célénya Océalys , Lennia De Nivellus De Réaumont Kado'ch ou Dame Typhanie de Divonne...le Gardes tenait le même discours.


Bienvenue à Valençay, veuillez, je vous prie de diriger votre convois vers le lieu du campement. Il vous suffit d'emprunter ce chemin...voyez, on aperçoit déjà les oriflammes des participants.

Il aperçut également le vassale de sa suzeraine..avec un paquet de groupies fort jolies, il se contenta de les saluer de la main en souriant niaisement. Il fut rejoint par son inséparable compère dont la mine flétrie indiquait qu'il s'était pris un savon. Merlin allait le plaisant lorsque Minerve se présenta. Les deux gardes s'inclinèrent respectueusement et lui indiquèrent le chemin du campement et de la lice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mer 25 Mai - 21:59

La saison des joutes étaient une période agréable pour le Chat. En plus, en ces temps de disette de guerre et d’apretises martiales, se maintenir apte et aduré aux coups étaient une chose importante. Ainsi le duc de Mortain courrait les tournois pour éviter de rouiller, car à son âge on rouillait vite. Et puis n’avait il pas un titre à reconquérir ? Bref, pour toute ses bonnes raisons, il avait répondu présent à l’invitation qui lui avait été donnée de venir se présenter à Valençay. En plus c’était probablement l’occasion de retrouver de vieux amis.

Ainsi l’hotel ducal cheminait tranquillement jusqu’au castel désigné pour recevoir les jouteurs. Il faisait beau, il faisait chaud, le Blackney avait donc opté pour se loger sous la toile, l’histoire de changer des habituelles ostelleries dans lesquelles il séjournait d’habitude. La vingtaine de gentilhommes normando-gascon le suivait, comme Charles de Navarre en son temps, formant une bande de braillards mélangés à des taciturnes récidivistes, de quoi créer une saine émulation au sein du groupe.

Parmi eux, se trouvait bien évidement son escuyer, mais aussi son fils et sa fille, dont il espérait secrètement un jour en faire pour l’un un bon bachelier, pour l’autre une princesse de l’Eglise.


-Allez ma fille, annonce nous par le son de ton cor. Quand à toi Vincent tient bien la bannière. Et toi Enzo fait vibrer notre nom de belle manière ! Pense à nos ancêtres réputés parmi les meilleurs trobadors.

Contrairement à ce qu’on imaginait, les troubadours étaient nés dans le duché d’Aquitaine et les premiers n’étaient autres que les nobles de la cour de Guillaume IX d’Aquitaine, dit le Trobador… Ainsi le lignage gascon du duc de Mortain remontant aussi loin n’avait point honte de se faire poète et trobador à leurs heures…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalimalice

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Orleans

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Jeu 26 Mai - 1:27

Voila qu’elle avait pris gout au jeu des joutes .Pendant tant d’année elle n’avait pu être que spectateur et la voila actrice.
Sitôt l’annonce paru à la chambre de la noblesse orléanaise, elle n’hésita pas une seconde .N’ayant même pas débarrassée la charrette du matériel .Elle se remit en route avec ses gens elle bien campé sur son cheval et eu aux rennes de l’attelage.
Un temps superbe même chaud se qui donnait que les chemin étaient encore plus poussiereux ,lui permit de faire le trajet sans encombre et d’arriver à destination .
Elle s’approcha du garde et du haut de sa monture


Olla ,je me nomme Kalimalice d’Austrasie dame d’Allanche et de st Firmin des bois et je viens pour les joutes .
Pourriez vous m’indiquer l’endroit ou mon suzerain a élevé son campement .Il s’agit du duc de château renard dict Ursus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nothias de Noùmerchat

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 47
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Jeu 26 Mai - 3:52

Regarde alex se jeter vers lui !!! Bonjorn Ma chère !!! Que de monde !!! Oui j'ai fait bonne route Merci !!! Dit donc ? je te promet de pas de lacher !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melianne

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Dim 29 Mai - 3:16

La jeune jument empruntée à un paysan d'orléans avait posé pas mal de soucis à Mélianne, pourtant bonne cavalière.
Tout d''abord l'animal, effrayé du passage d'un chevreuil dérangé dans son repas, avait fait un tel écart que la jeune femme failli être désarçonnée, ensuite elle s'était obstinée à boire dans une rivière, s'y engageant suffisamment pour que la cotte de sa cavalière soit trempée jusqu'aux mollets, et voici qu'elle se mettait à pisser comme un taureau à quelques encablures seulement de la porte de guet.
Mélianne soupira, mit pied à terre, secoua la poussière qui collait à ses chaussures et au bas de sa robe puis, tirant le cheval par la bride, héla les gardes de faction.


-" Bien le bonjour, messires. Je me nomme Mélianne et suis ....rien de particulier en fait.
Je viens ici rejoindre mon....
amoureux? fiancé? compagnon ?.... elle hésita tant qu'elle finit par dire simplement ...euh,... messire Lissandril, écuyer de Sa Grâce Ursus de Valbois.
Auriez vous l'amabilité de m'indiquer le chemin de leur campement je vous prie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les_deux_gardes

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Dim 29 Mai - 9:16

Ben..fais pas cette tête...va plutôt accueillir ceux qu'arrivent..moi je vais m'humidifier le gosier...dit Merlin à Gauthier sur un ton parfaitement décontracté.

Gauthier, la bouche pincée, acquiesça et se posta de manière à être aperçu. Et aux trois convois qui se présentèrent, il leur déclama d'un air quasi constipé....Bonjour, bienvenu à Valençay...vous trouverez la plaine où monter votre campement en suivant ce chemin.. Il n'en rajoutait guère plus, malgré les quelques remarques de Merlin qui s'étonnait de le voir si concis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melianne

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Lun 30 Mai - 1:16

Mélianne les salua du plus aimablement qu'elle put et suivit le chemin indiqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iloa

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Jeu 2 Juin - 6:49

Ilote était arrivée bien en retard, avertie au dernier moment par sa soeur que des joutes se préparaient. A moins que ce ne soit elle qui ai oublié qu'elle devait lui servir d’écuyère? Quoi qu'il en soit, Xalta était venue sans sa cadette... Ilote arriva forcément au domaine avec une bonne heure de trop, chargée comme un mulet, espérant que son ainée n'ait pas encore jouté. Elle s'adressa aux gardes, espérant que ces derniers ne mettent pas deux heures à la laisser passer. Elle avait déjà eu un mal à peine croyable à trouver l'endroit que lui avait indiqué un passant, alors si elle devait encore attendre pour rien...

Bon...bonjour!

Les mains sur les hanches, elle déposa tout son nécessaire au sol. Son pauvre étalon avait été chargé lui aussi, mais la charrette introuvable, elle avait entreprit de porter le reste. Essoufflée, elle attendit que son coeur se calme. Une fois chose faite, elle regarda les gardes et reprit.

Bonjour, je suis Iloa d'Enkidiev Lablanche d'Abancourt, soeur de Xalta répondant au même nom que moi, Dame de Tronchey. Mon ainée m'attend sur vos terres pour jouter, je suis son écuyère, enfin en espérant que j'arrive pas après la guerre...

Un peu confuse elle implora les gardes de se dépêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les_deux_gardes

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Dim 5 Juin - 0:53

Les deux gardes étaient « cutés » chacun sur un rocher à l'ombre d'un peuplier jouxtant la tour de guet. Le soleil était déjà bien haut dans le ciel et il tapait durement sur les têtes des deux bonshommes.
La plupart des convois étaient passés. Ils en restaient probablement d'autres à venir et pour s'occuper en ce jour de festivités, Merlin et Gauthier jouaient aux dés.


Double six ! J'ai gagné !..hurla Merlin.

Encore !!!... s'exclama Gauthier... vous avez triché ! Ce n'est pas permis d'avoir une veine pareille ! Dit-il d'un air profondément offensé.

Moi ? Tricher ?! Et puis quoi encore ! J'ai joué, j'ai gagné , point, maintenant donnez-moi ce que vous me devez !

ah.. avec une voix de fillette ... certainement pas... j'annule la mise, je ne joue pas avec des tricheurs !..très énervé.

Mais puisque je vous ai dit que j'ai pas triché ! ...lui cracha-t-il au visage.

La bouche de Gauthier se pince et prend ladite forme « en cul de poule ».

C'est pas de ma faute à moi si vous lancez les deux comme une tafiole !!... vraiment très très agacé.

Vous pouvez parler vous, avec votre nom de débile ..pfiouu.. Merlin... ça ressemble vraiment à rien... je donnerai même pas ce nom là à un bouc .. pfiouu.

Merlin se lève brusquement, les poings fermés ... bon, c'en est assez je vais vous en collez une !... lève son poing à hauteur du nez, la tête penché sur le côté, l'œil noir de colère.

Gauthier déglutit et plus blanc que blême fit le fier-à-bras
... mais vous ne m'impressionnez pas du tout..tricheur !...et il se mit à sautiller sur place tout en faisant des moulinets avec ses bras qu'il avait deux fois moins gros que son comparse.

Au même moment, une jeune femme se présenta au guet...


Bonjour, je suis Iloa d'Enkidiev Lablanche d'Abancourt, soeur de Xalta répondant au même nom que moi, Dame de Tronchey. Mon ainée m'attend sur vos terres pour jouter, je suis son écuyère, enfin en espérant que j'arrive pas après la guerre...

Les deux hommes, occupés à se tourner autour comme des coqs de combat ne lui prêtèrent guère attention, juste un geste sec du bras et...

C'est par là !
C'est par là !! ..
plus aigu

… lancé à la volée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuche

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 7 Juin - 1:05

Arrivé directement depuis Cosne où il avait été retardé, le seigneur de Fulvy avait été obligé de supporter Riccardo pendant toute la durée du voyage.
Le serviteur de sa suzeraine allait lui servir d'écuyer, un peu contre son gré, et cela ne risquait pas d'arranger les choses puisque les deux hommes se détestaient.
De plus, le joinvillois ne voyait pas comment un serviteur, habillé de rose et prenant plus soin de sa manucure que de l'équipement de son maître, pourrait lui être d'une quelconque utilité. S'il venait à être blessé lors des joutes, Riccardo le laisserait certainement crever sur place.
Mais comme Angelyque n'était pas loin, il avait une chance de s'en tirer.

Arrivés aux portes du domaine, Fulvy regarda le serviteur et allait lui demander de les annoncer avant de revenir sur sa décision.
S'il le laissait faire, ils ne rentreraient jamais.

Et c'est ainsi qu'il avança jusqu'au poste de garde et mis pieds à terre.


Bien le bonjour!

Je suis le seigneur de Fulvy, je viens pour les joutes.


Se retournant avec dédain.

Et voilà le serviteur de la Duchesse du Charolais, accessoirement écuyer.


Un peu plus bas pour ne pas se faire entendre de l'espagnol.

Ne faites pas attention à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les_deux_gardes

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Dim 5 Fév - 11:12

Hiver détente à Valençay...

La baronne avait quitté le Berry et devrait vraisemblablement passer beaucoup moins de temps sur ses terres berrichonnes. Aussi, les deux idiots du Castel se la coulaient douce depuis décembre et s'attendaient à ne pas voir âme qui vive avant le printemps.

Ils se devaient de faire acte de présence à le Tour de guet, mais guère plus. Ils étaient là... non pas à monter la garde, mais à jouer au cul de chouette devant la cheminée de la tour.

Assis chacun d'un côté de la table, ils lançaient les dés, s'invectivant ou poussant un cri de victoire.


Ah ! Je vous bats encore je crois...
Pffffffff, non, décidément, ce n'est pas mon jour de chance, je laisse tomber...
Han non ! Allez une petite dernière pour vous refaire !
ramasse ses gains.
Non, non
Mais allez !!
Oh ? Vous n'avez pas entendu du bruit ?
Redresse le nez et tend l'oreille.
Claquement de langue.
.. pas la peine de chercher à détourner mon attention ! Qui voulez-vous viennent à Valençay, la Baronne n'y est pas.
Non mé, sérieux, j'entends des bruits de pas ?!


Effectivement, à peine Gauthier eut prononcé ça phrase que le Chef de la Garde poussa violemment la porte.

Vous deux !!! aboya-t-il , rouge d'effort.
Vous z'allez bouger votre fion et plus vite que ça ! La Baronne sera là dans trois jours et il y a un anoblissement qui va avoir lieu dans cinq ! Alors vous allez me déneiger l'allée qui va du guet au château et plus vite que ça !!! Bande de foutre rien !!!

Les deux bougres se levèrent d'un bond, enfilèrent un vêtement chaud et partirent à l'assaut de la neige.


La neige parfois.... c'est trop nul.

Cinq jours plus tard, les deux lascars étaient enfin parvenus à libérer l'allée de son manteau neigeux.
Armés de pelles et de seaux, il terminaient de déneiger autour du guet.


Alors, elle.... elle nous aura tout fait !!! Entre le démoussage des douves en été, Ramasser tous les glands en automne .. retrouvailles familiales qu'elle appelait ça... et là.. ça !!!... souffle comme un bœuf !

Soyez aimable et poli qu'elle nous a dit !... donne un coup de pelle.. ben elle va pas être déçu....

Oui ! Et puis il faut faire attention au Fiertruc aussi ! Qu'on les chasse à coup de pelle ! Pfff...


Gauthier et Merlin poursuivaient leur laborieux travail de déneigement, tout en pestant et vociférant après leur maîtresse. De temps à autre, ils levaient les yeux vers la route, s'attendant à tout moment à voir arriver des cavaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunburn

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mar 7 Fév - 0:10

Côte à côte , ils faisaient route vers le Berry et une fois n'est pas coutume , elle n'y viendrait pas afin de s'y battre et de verser le sang , se battre pour défendre les idéaux du Royaume alors que la guerre n'avait absolument rien de plaisant lorsque les amis tombent et ne se relèvent pas . Etre soldat et ne pas aimer la guerre , était-ce réellement compatible ? Elle l'ignorait mais continuerait à apporter son bras et son épée pour cela , n'ayant rien d'un soldat hargneux qui veut la guerre plus que tout car il s'ennuie . Se battre aussi pour ensuite sauver sa peau et faire succomber l'autre avant que ce ne soit elle , vivre ou mourir , telle était la dure loi de la guerre . Berry qui n'aurait pas la saveur amère du sang , ni l'odeur de la mort , qui l'eut cru ?
Le calme , rien que le calme de la campagne environnante , bien loin du cliquetis des armes , des cris qui deviennent vite assourdissants . Il y avait à peine quelques mois qu'elle en était parti , séjour bref ou elle avait pu ressentir la haine envers l'oppresseur qu'elle était , tout ceci changerait-il un jour ? Pensées utopiques en formulant un oui silencieux , jour qu'elle ne verrait sans doute pas , si celui-ci devait exister .
C'était la première fois ou ils se rendraient en Berry ensemble , lors de la guerre Ysaoth l'avait devancé et lorsqu'enfin , elle avait pu le rejoindre , obligation ducale achevée , lui même devait rentrer en BA .
Sortant de ses pensées , elle posa ses prunelles sur l'homme l'accompagnant ou plutôt , c'était elle qui l'accompagnait et un berrichon qui plus est .
Elle en aurait ri à gorge déployée si on lui avait dit qu'elle jetterait son dévolu sur l'ennemi . Une auvergnate avec un berrichon , là encore , niveau compatibilité , y avait mieux . C'était du moins ce qu'elle croyait et pourtant ... il n'y avait aucun doute sur celle-ci et elle lui avait confié sa vie , son âme et son coeur , il le lui rendait merveilleusement bien et un sourire orna ses lèvres en l'observant à la dérobée . Il ne représentait pourtant pas le type d'homme plus ou moins souhaité ... berrichon , soldat alors qu'elle se serait bien gardé d'en fréquenter un , elle en aurait ri là aussi mais le destin en avait décidé autrement , ayant cessé de le voir comme un soldat mais comme l'homme qu'il était , ses origines étant en définitive qu'un détail qui s'oublie vite bien que restant présent , lorsque l'attirance est là , latente , douloureuse lorsqu'il faut la combattre , enivrante lorsque l'on y cède .
Bien lui en avait pris et sa vie avait pris un tournant qu'elle n'aurait pu imaginer , vie qu'elle continuerait de partager avec lui , profitant de chaque instant pleinement , ce qu'elle faisait déjà depuis plusieurs mois alors compatibilité il y avait et bien plus encore ...
Le voyage s'achevait bientôt , un passage à l'auberge pour qu'elle ôte ses vêtements masculins pour arborer une tenue féminine et elle serait définitivement prête .
L'auberge se profilant , elle descendit de la monture avec le soutien de la main d'Ysaoth non sans esquisser un sourire à son attention , le laissant s'engouffrer en premier à l'intérieur car méfiance oblige , elle ne piperait mot , son accent ne se devinerait que trop bien et qui sait si l'aubergiste n'aurait pas envie de l'étriper . Venue sans armes ou presque et pas à des fins belliqueuses , autant faire profil bas .
Tous deux parvenus à la chambre , elle testa le moelleux du lit tout en retirant la cape , le bain demandé serait prêt sous peu , afin d'effacer la poussière et la fatigue du voyage , autant sentir bon pour une telle invitation .
Un long baiser échangé accompagné d'une douce étreinte avant de se glisser dans l'eau et d'en ressortir après y avoir paressé un peu et de revêtir la robe violine et crème apportée et qui n'avait pas souffert du voyage .
Un regard vers le miroir qui lui renvoyait son image , taille bien serrée , les jupons de teinte violine s'évasaient jusqu'au sol . Le buste dans le même ton offrait un décolleté audacieux , rehaussant le galbe de sa poitrine . Audace atténuée par la subtile dentelle violine et crème recouvrant le reste de sa peau , jusqu'à son cou , les manches évasées étant composées du même tissu . Petit hochement de tête satisfait avant de se coiffer les cheveux en une longue et unique tresse .
Il serait ensuite temps de faire le reste de la route , chevauchée qui serait fort courte désormais .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Craquette

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Mer 8 Fév - 8:19

En retard..encore, toujours.
Chaudement emmitouflée dans une lourde cape de voyage, elle chevauchait à vive allure vers le Berry.
Cette fois il n'était nullement question de mission pour la soldate auvergnate à l'accent occitan, mais d'une visite de...courtoisie.
Ou plutôt d'une invitation a venir assister à la cérémonie d'anoblissement de l'ancien Capitaine de la COBA. La situation la faisait vraiment sourire..ironie du sort, pied de nez à la bêtise des hommes, les deux à la fois.
Pourtant en pénétrant en terres Berrichonnes, toutes ces futiles considérations s'envolèrent...elle avait été convié par un ami a venir partager avec lui un moment important de son existence...et elle était à la bourre!
Les dernières lieues qui la séparaient encore de sa destination furent avalées a une cadence infernale, et enfin l'imposant domaine s'offrit à son regard.
Un léger inconfort s'empara d'elle, et ses éternelles tergiversations la reprirent...*mais qu'est ce que tu fiches ici!*
Allez un peu de courage, et la jeune fille se dirigea vers le poste de garde où 2 hommes roupillaient à moitié.
Un léger toussotement afin de prévenir de son arrivée

Bonjorn! Je suis Craquette. Je viens pour la cérémonie d'anoblissement d'Ysaoth.....et je suis en retard.

La jeune fille leur fit son plus charmant sourire , espérant que cela fasse un peu accélérer les choses. Plus elle passerait inaperçue et mieux elle se porterait..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaoth

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Jeu 9 Fév - 1:29

Le Berry...ce territoire est une vaste blague a lui tout seul. Magnifiques paysages vallonnés ou des étendues d'herbes s’étalent sur des lieues à la ronde. En fonction de la saison, la couleur évolue, passant d'un vert gras à un jaune sec soulignant une végétation dévitalisée par des semaines de cuisson solaire et de chute soudaines de température...le pompom, c'est quand le gel la rend presque blanche...il ne manque plus qu'elle soit recouverte par la neige, et s'en est fini...jusqu'au retour du printemps...mais là, manifestement, on est pas au printemps...on est dans cette saison merveilleuse pour les histoires sordides et ambigües, ce climat propice aux ambiance crépusculaires, ou la mort entoure l'homme de partout, ayant réussi à faire ployer la nature sous son emprise, chassant les lueurs d'espoir que l'été avait eu du mal a apporter dans le cœur des hommes.

Glacé, Ysaoth avait eu le bon gout d'apporter son soleil personnel avec lui. Petit bout de blonde qui l'accompagnait partout depuis maintenant plus d'un an, et ce, de plus en plus régulièrement. Deux des femmes les pus importantes de sa vie, qui selon lui était des astres dans le ciel du royaume de France, et parmi les plus brillants d'ailleurs, allaient se rencontrer enfin. Pour un peu, Ysa était plus heureux de faire rencontrer sa meilleure amie à sa chérie, que d'être anoblit. Il était cependant content de devenir le vassal de Zo, et en connaissait la portée symbolique pour le Berry.

Le Berry...ce pays si fertile en connerie a force de se faire chier dessus par une troupe de volatillons incapables; un jour on verra poussez des arbres à poussins dans le coin...alors ça sera la fin de tout, même la nature ne refleurira plus.

Pour l'heure, il avait sa blonde a ses côtés, son bouton d'or, et il la regardait de temps a autres, emmitouflé dans une succession d’épaisses couches lui permettant de résister a ce putain de vent glacial qui lui brisait les poumons à chaque passage par ses narines. L'air Auvergnat était pourtant plus glacial, avec les montagnes et les vallées dans lequel le vent s'engouffrait comme un pirate pour piller et bruler tout ce qui lui passait sous le souffle. Il venait, sans bruit, s’infiltrant dans les villages, même les plus isolés, et repartait après avoir accompli sa basse besogne, en emportant au passage un petit vieux a la constitution fragile, ou un mioche vivant dans les rues.
En Berry, c'était différent... moins froid, plus lourd, surement du a la connerie fieriste d'ailleurs, ça a tendance a alourdir...mais pas que...plus sec aussi...mais ça reste froid, c'est certain. Dans certains coins de plaine, il y a encore quelques traces de neige qui tient forcément moins bien qu'en montagne, produisant alors un mélange boueux assez peu ragoutant... la merde fieriste est là, étalée sur le bord des routes berrichonnes... au milieu même, en flaques gelées sur lesquelles il vaut mieux éviter de faire passer les chevaux.

L'arrêt a l'auberge lui permis de se réchauffer un peu, dans une chambre louée pour l'occasion et qui donnera la possibilité a sa chérie de se poupouiller comme une vraie petite femme qu'elle est. Exit, la tenue masculine qu'elle portait pour le voyage, place au froufrous des tissus soyeux et la vue de couleur chatoyantes. Mais pas avant un bon baiser revigorant. L'étreinte, accompagnée de petits soupires de lassitude liés au voyage, lui fait du bien, comme à chaque fois ou il serre sa blonde dans ses bras.
Lui sera habillé pour la circonstance, donc bien, mais pas flamboyant...c'était pas son genre.
Par contre lorsque Sun sorti de la salle de bain c'était une toute autre historie. Certes, c'était discret, notamment le décolleté qui était un mélange subtile d'audace et de pudeur. Tout a fait sa chérie, cela lui correspondait bien. Il la détailla comme souvent il le fait, avec un petit sourire, descendant sur la taille fine et le ventre plat enserrés dans le tissu pour laisser place ensuite a l'épanouissement exceptionnel de ses hanches et la rondeur de ses fesses. Le contraste était flagrant, et le jeune homme avait un faible pour cette silhouette qui partageait sa vie.

Il s'approcha d'elle, et lui prit la main pour déposer un baiser dessus, lui faisant comprendre du regard qu'elle était tout a fait splendide et qu'elle n'aurait rien a envier a la maitresse des lieux qu'ils n'allaient pas tarder a rejoindre.

La dernière partie de la chevauchée se fit sans encombre, les terres de Valençay n'était qu'a quelques lieues encore. Il connaissait la route pour s'y être déjà rendu l'année dernière. Ils se présentèrent devant le poste de garde et Ysa laissa faire a son étalon quelques pas de plus pour prendre la parole.


Gardes?!


Et les deux tartuffes arrivèrent, décrochant un sourire a Ysa.

Bonjour! Veuillez annoncer à votre maitresse l'arrivée du Seigneur de Blesle et de sa compagne, la Baronne de Laroquebrou. Je pense qu'on nous attend pour les festivités!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les_deux_gardes

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   Jeu 9 Fév - 12:24

Le soleil était rasant, conférant couleur enflammée à la plaine enneigée qui s'étendait aux pieds du Castel. Des lanternes en fer forgé avaient été semées le long de l'allée afin de guider les invités jusqu'au châtelet où ils pourront abandonner leurs montures et quitter leur coche. Au pied de la tour de Guet, un brasero flambait... autour du brasero, deux jeunes gardes à l'air niais se chauffaient les mains en claquant des dents.

Brrrrrrrr qu'il fait froid ! Pouvait pas faire ça en été, non ?!
Je ne vous le fait pas dire * clac-clac-clac*
Au château, eux, vont pas avoir froid vu le nombre de bûche qu'elle a fait monter et l'nombre de chandelles qu'elle a fait allumer.

Soudain, un coche apparaît...

Ah ! Quelqu'un !.. se déplace lourdement au milieu du chemin et se tient jambes écarté, le bras droit en avant faisant signe de s'arrêter.
Halte-là !

Le coche avance toujours et à vive allure de surcroit.

Pas décontenancé.
. halte-là ! J'ai dit ! Déclinez votre identité !

Euh... vous devriez vous pousser Merlin, c'est le Coche du duc de Graçay... le héraut.
Hein ?!
Poussez-vous !! mais poussez-vous !! En plus il accélère pour gravir la montée.


Et Merlin de sauter dans le premier tas de neige afin d'éviter de passer sous les roues du véhicule.

Plus tard... remis de leur émotion, une jeune femme apparaît.


Bonjorn! Je suis Craquette. Je viens pour la cérémonie d'anoblissement d'Ysaoth.....et je suis en retard.

Bonjour ! Bienvenue à Valençay... que neni vous n'êtes point en retard, il n'y a que le Héraut d'arrivé.
.. large sourire idiot.
Le chauffard vous voulez dire...
Shuuttt!Alors suivez l'allée et là-bas on s'occupera de votre monture et un page vous mènera jusqu'à la salle d'armes.

Et de l'invitez à suivre la direction indiquée d'un geste du bras.

Peu de temps après, arrivée d'un couple... le futur seigneur du Haut-Ray et sa compagne.
Petites courbettes d'usage, un peu ridicule, parce que c'est eux.


Bonjour à vous ! ...Oui, oui... point besoin de vous faire annoncer, la Baronne trépigne déjà d'impatience depuis plusieurs jours. Elle vous a fait préparer la chambre la plus confortable et la mieux chauffée de la galerie des invités. Le Héraut est déjà arrivé et une amie à vous aussi, Dame Craquette... je vous en prie
.. et de façon identique, invite Ysaoth et Sunburn à s'engager dans l'allée pour après, rejoindre la salle d'armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentez-vous ici...il y aura bien quelqu'un pour vous ouvrir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bien le bonjour à vous !
» Syr, pour vous servir avec plaisir[validé]
» DnM, pour vous, c'est quoi ?
» Pour vous un boulet c'est ???
» pour vous vider (inventaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du Berry à la Guyenne :: Les Terres de Valençay :: La Baronnie de Valençay :: Le Guet et le Châtelet-
Sauter vers: