Du Berry à la Guyenne

Site en rapport avec les Royaumes Renaissants
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les 8 ème de Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eusaias

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Mar 14 Juin - 2:07

Lourdement encastré dans son amure, le nez planté en l'air et étendu sur le dos, le vicomte de Digoine tentait de reprendre ses esprits. Nul doute que l'orléanais était bon jouteur, il venait de lui faire vider les étriers en même temps qu'il quittait les siens. Une main vive veint relever sa la lance devant son visage pour constater que la "petite" avait bien fait son oeuvre et s'était brisée.

Il fallait désormais se relever et sans doute tirer le coupe-choux, oui il avait décidé de ne plus utiliser "Victoria" lors de joutes. Il roula donc sur le côté et se redressa tant bien que mal. Une main allait se lever vers Hector pour lui faire signe d'apporter l'épée, mais d'un coup d'oeil vif il put apprécier la lance non brisée de son adversaire. C'est donc vers lui qu'il se tourna et qu'il tendit la main pour l'aider à se relever.


"Allons debout monsieur ! Nous faisons toujours meilleure impression quand nous sommes dans le sens vertical. Quand nous serons morts, nous aurons alors, tout notre temps pour apprécier l'horizontal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l0velune

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Mar 14 Juin - 5:05

Marylune avait fermé les yeux au moment où Angelyque et Erwelyn étaient sur le point de se rencontrer sur la lice. Elle ne voulait pas voir le résultat... Puis, entre deux doigts, elle vit sa cousine sur le sol. Visiblement, elle était en colère et rapidement, la scène dégringola... Se disputaient-elles? La Mirandole était trop loin pour entendre la conversation, mais il était facile de deviner que leur relation commençait mal. Quelle belle famille...! Déjà, elle imaginait les soupers en famille autour de la grande table du Duc de Saint Fargeau. Déjà, Marylune et Flex ne s'adresserait pas la parole et là, Lynette et sa belle-fille non plus. Ça allait faire de nombreux silences, ça.

Comme le fameux fils bâtard/plus bâtard de Vaxilart avait aussi perdu lors de la dernière joute, il ne restait plus que Lynette à encourager. Bien qu'elle soit une Corleone, sa victoire représenterait une victoire mirandolienne aussi vu son éventuel mariage. Comment réagirait les enfants de Vaxilart si leur belle-mère l'emportait? Ouais, voilà, il ne restait plus qu'à prier le Très Haut qu'une victoire lui apporte le ''pardon'' d'Angelyque.

Enfin, les deux femmes avaient quitté la lice. Marylune devait absolument retrouver Lynette pour lui demander ce qu'il s'était passé... ou alors, aller voir Angelyque en premier. Qui sait, c'était peut-être la meilleure chose à faire. Oui voilà, elle devait aller voir la duchesse afin de comprendre ce qui n'allait pas. La rouquine quitta alors son siège et rejoint sa cousine, sauf qu'elle était avec son frère, à qui elle lui reprochait d'être une honte pour la famille. Ah bah oui, il s'était rendu aussi loin que sa soeur et c'était lui la honte. Bah oui... et Marylune qui n'avait toujours rien gagné. Elle était donc davantage une honte? Allez, mettons cela sur le dos de la non-expérience. De toute façon, Marylune était loin d'être une mauvaise perdante. Elle avait ça de bien au moins...

La jeune femme attendit donc que le bâtard/plus bâtard soit parti pour aller à la rencontre de la Duchesse, timidement, ne sachant pas exactement comment s'y prendre. Elle pourrait lui exploser en plein visage à tout moment si elle avait autant de points en commun avec son père. Vaxilart ne s'était jamais montré violent envers elle, presque oui... mais il s'était ravisé à la dernière minute. Voilà ce qui arrive quand on apprend au chef de sa famille qu'on est enceinte. Vous voyez le tableau?


Est-ce que... Est-ce que vous allez bien, votre Grâce?

Était-ce réellement une bonne décision? Du coup, elle ignorait complètement ce qu'elles s'étaient dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelyque

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Mar 14 Juin - 6:52

Et voilà que la mégère osait faire demi-tour en plus. La Mirandole ferma les yeux et compta jusqu'à dix, la dernière fois qu'elle avait failli crêper le chignon à une femme, c'était lors d'épousailles, la mariée avait habilement séparé les deux femmes qui avaient autant envie l'une que l'autre de se taper dessus. Il serait de mauvais ton que cela se passe ainsi sur le terrain de lice, devant une foule impressionnante. Mais seules les montagnes ne se rencontraient pas, et la duchesse ne comptait pas en rester là.

Je ne suis pas mauvaise perdante! Si la cousine de mon père ne m'avait pas déconcentrée en m'apprenant une si mauvaise nouvelle, je vous aurai fait mordre la poussière et vous seriez en train à l'heure actuelle de chercher des onguents pour calmer vos douleurs!

Elle sous-entendait en plus qu'elles auraient l'occasion de se rencontrer fréquemment....sous peu...ce mariage était donc bien à l'ordre du jour, et avancé. Comment Vaxou avait-il pu lui faire une chose pareille! lui qui était arrière grand père! Alors qu'elle allait commencer à faire les démarches pour le placer à l'hospice de Dijon.

Je n'ai aucune envie de vous rencontrer plus souvent. Cette rencontre me suffit déjà amplement!

La charolaise sursauta quand Erwelyn lui toucha le front, déclarant qu'elle avait une ride. Catastrophée, elle sortit son petit miroir en argent et s'observa attentivement

Mais je ne vois aucune ride! ce que vous venez de toucher est simplement un signe de contrarieté, rien de plus!

Elle avait envie de hurler sa rage et haissait sa future belle-mère de plus en plus au fur que les minutes s'égrenaient. Mais il lui fallait biaiser, histoire de prévenir ses arrières, car sait on jamais. Vaxilart seul n'était pas commode, mais si en plus il avait une alliée..amie avec la cousine, c'en était la fin de la Mirandole charolaise! c'était pas son dandy de frère qui lui viendrait en aide. Elle et Della seraient seules contre tous. Misère!!

Elle se força à sourire aimablement


Il est vrai que vous avez l'air plutôt bien conservée, peut être pourrions-nous profiter de nos prochaines rencontres pour échanger nos secrets de beauté...tiens, quel est votre atelier de couture attitré?

Et hop, changement d'ambiance....vas y que je te caresse dans le sens du poil...

Elle repartit pour de bon cette fois et après avoir croisé Flex et deversé son venin, elle rencontra Marielune. la charolaise soupira

Oui, je vais bien, merci..même si j'aurai préféré que cette bonne femme morde la poussière à ma place!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexhor

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 32
Localisation : Orléans, Duché d'Orléans

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Mar 14 Juin - 7:31


Citation :
Que s'avance sur la lice, Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar, Senher de Saint Jean de Rives et Brassac et Lexhor d'Amahir, Duc d'Alluyes, Baron d'Auneau, Seigneur de Pléaux, seigneur de Saint-Denis-Les-Ponts et de Villeneuve l'Abbé, Héraut d'Armes d'Orléans.



Première lance...
Les deux jouteurs font signe qu'ils sont prêts à partir, Minerve donne le signal et abaisse son drapeau. Les deux jouteurs touchent, mais seule celle du seigneur se brise, surpris ou mal installé sur sa monture le duc ne peut tenir sur sa monture et chute sur le sable de la lice, il se blesse dans sa chute. Une blessure légère à la hanche.


Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar est déclaré vainqueur.

Pas franchement en forme le duc d'Alluyes, pour ces joutes de Valençay. On ne peut pas faire de bons résultats à chaque fois...malheureusement. Pourtant la préparation avait été minutieuse, comme toujours, et il se sentait prêt à jouter contre un adversaire qu'il voyait régulièrement sur le slices, sans pour autant avoir encore eut le plaisir de l'affronté. Ce fut donc chose faite, même si le duel fut court. Malgré une bonne visée, Lexhor, trop fébrile, ne mit p&as assez de force dans son coup et pis, laissa une ouverture à son adversaire qui en profita de la plus belle des façons.
La chute fut lourde et c'est avec une légère douleur que le duc se releva. Saluant son adversaire et rassurant l'arbitre, il s'inclina respectueusement avant de quitter la lice pour se soigner et revenir fin prêt pour le prochain tournois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l0velune

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Mar 14 Juin - 7:34

Marylune fut surprise de la réponse presque calme d'Angelyque. Elle ne se rendit pas du tout compte qu'elle avait traité Lynette de bonne femme et même si ça avait été le cas, cela n'était d'aucune importance. Entre les deux femmes qui s'étaient envoyées des insultes sur tous les plans, il y avait une jeune femme toute douce (la majorité du temps) qui pouvait calmer les deux partis. Ouais bon, Marylune était douce tant qu'on n'atteignait pas sa limite de l'énervement. Une limite difficile à atteindre, il fallait l'avouer. D'ailleurs, elle s'était méritée de nombreux titres amusants et remerciements au Conseil du Maine pour son talent à calmer les disputes. Bref bref bref. Marylune sourit doucement.

Je crois que cette joute vous stressait toutes les deux et c'est de ma faute. Je vous demande pardon. Je n'aurais jamais cru que le hasard ferait en sorte qu'après avoir jouté contre moi, vous auriez jouté contre elle. Si votre frère l'avait remporté, nous aurions pu parier qu'il jouterait lui aussi contre sa future belle-mère. Le Très Haut ne nous a pas épargné aujourd'hui.

Puis, elle ajouta, sincèrement:

Votre défaite m'a beaucoup surprise, en vérité. Et... et je ne crois pas que vous devriez douter de vos capacités. Lynette... enfin, Dame Erwelyn est une débutante. C'est vraiment un coup de malchance. J'aurais du attendre plus tard pour vous la présenter en bonne et due forme.

Sa cousine aurait bien raison de le lui reprocher, là, maintenant. Ayant l'habitude d'être un bouc émissaire à temps partiel, il lui importait peu de recevoir ses foudres. Surtout que là, c'était bel et bien de sa faute.

J'ai bon espoir que dans beaucoup de temps, ouais beaucoup... et plusieurs rencontres, vous serez capable de diner ensemble sans vous parler, puis plus tard, de parler de la pluie et du bon temps comme deux personnes désintéressées.

Elle réfléchit un instant... c'est qu'il s'agissait de Lynette là. La connaissant que trop bien, elle passerait son temps à mettre de l'huile sur le feu.

Ah non... je crois que je vais devoir la surveiller en réalité... et la menacer de peindre sa chambre en bleu si elle est méchante avec vous. Oui, voilà qui est plus réaliste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim_

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Mar 14 Juin - 7:54

Spoiler:
 

Joachim avait ajusté l'armure de son Duc. Il avait suffisamment réfléchit aux moyens d'éviter que la blessure ne le pénalise. Par contre, s'il devait se battre à l'épée, comme la dernière fois, pas sur que ses préparatifs ne le desserve pas.

Les deux jouteurs s'élançaient. C'est le moment de vérité. Joachim, en bon soldat, avait prié pour son duc, mais à cet instant, alors que les deux montures étaient au galop, il ne voyait que la victoire.

Première lance, l'écuyer serra ses points. Il était près à surgir pour changer de lance ou donner une épée, ou même, tous simplement aider son Duc à se relever.
Deuxième lance, il se détendit. Heureux, certes, mais soulagé. Ouf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebracolor

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 52
Localisation : Chinon (Armée en Touraine)

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Mar 14 Juin - 10:52

"Deedlitt":
 
Zebra avait écrit à Minerve, puis à son adversaire, pour leur demander de passer en fin de série, ses blessures au tours précédents lors du combat à l’épée était fraiches, et même si il tenais à continuer le tournois, il fallait passer encore plus de temps à se préparer …

Ecrit en vain … la dame de Gaudigny refusant de changer l’ordre de passage….

Il se leva donc plus tôt, une bonne heure avant l’ordinaire, pour se préparer. Onguents, sur les plaies, qui, grâce aux bons soins de Boudicca, était propres et bien cousues. Afin de préserver, il demanda à Joachim de les bander fermement. Et plus encore. Il sera les dents pendant l’opération.

Peu avant l’heure, il prit une collation légère et se fit aider pour monter à cheval. Il ferait le chemin à cheval, sans démonter avant de rentrer en lice.

C’est donc en selle, équipé de pieds en cap et droit comme un I sur son cheval qu’il se présenta sur la lice. Il prit sa lance, salua son adversaire… un peu froidement, les lèvres pincées et pris place, rabaissant son heaume.

A drapeau de Minerve, il s’élança, bien assis, les bras ferme… à la fois pour ne pas bouger de trop à cause de la blessure, mais aussi pour viser juste…. Il visa juste…mais la lance glisse et ne brise pas.

Il serre les dents, malgré tout, une douleur sourde au bras… mais sans plus… les bandages tiennent pourvu qu’il ne tombe pas.

Il fait demi-tours et se relance de nouveau…. Il touche et brise.

Il jette sa lance brisée à terre et va saluer Alençon qui se lève.

Vicomtesse, il semblerait que Aristote n’ai pas été heureux de votre choix de l’heure de la joute….

Sur ces belles paroles, il quitta la lice pour aller rejoindre Joachim et Dame Boudicca…. Il l’avait vu aux abords et avait hâte de la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vonlichtenchein

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : Rodez

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Jeu 16 Juin - 2:23

Il avait accompagné sa douce jusqu'à la lice équipé également puisque juste après elle c'était à lui de passer autant être prêt directement pour la suite.

Pour le moment c'est juste continuaient de confirmer ses pensées sur le faite qu’elles soient extraordinaire, sa douce et lui en huitième de final, il regarda sa douce, elle était heureuse d'avoir fait tout ce petit bout de chemin et c'est tout ce qui lui importait.
Bon pour ces huitièmes c'était un peu tendu en vue des adversaires mais nous verrons bien.

Sa douce prit place sur le cheval, il lui tendit son heaume avec son sourire d'encouragement habituel.


Continues sur ta lancée ne t'arrêtes pas maintenant d'accord.

Tout sourire, il se recula pour assister à la joute, ne quittant pas sa douce du regard.
Le signal du départ étant donné, les deux chevaux s'élancèrent, au contact sa douce toucha son adversaire en la brisant et esquiva la sienne, le seigneur tombe sur le sol.
Il fut heureux de voir encore une fois sa douce gagner un duel, elle était en forme pour celle-ci.
Un regard vers le seigneur mettant un temps certain à se relevé, se relevant difficilement faisant signe qu'il est blessé.
Il attendit le retour de sa douce, lui souriant.


Voilà en route pour les quarts pour toi, nous verrons bien ce que cela donne.
C'est regrettable de blessé son adversaire mais cela fait partit des règles hélas, c'est que tu commences à taper fort.
Espérons que je réussisse aussi ces huitièmes, vue mon adversaire cela risque d'être compromis.


Il lui sourit et fit signe pour qu'on rapproche son cheval cela n'allait pas tarder à être son tour.
Ce qui fut le cas, il s'avança et monta sur son destrier, prit le heaume tendu par sa douce, lui sourit une dernière fois avant de cacher son visage sous celui-ci.


Spoiler:
 

Il se mit en place, lance bien en main et attendit le signal du départ.
Lorsque le drapeau s'abaissa, il lança son cheval au galop et se prépara au choc, il encaissa celui-ci se tenant fermement aux rennes.
Un regard vers son adversaire qui était tombé à terre, il fit demi-tour s'approchant de celui-ci qui avait dût être blessé vue sa posture, mis pied à terre et s'inclina en réponse du sien, ne cherchant pas d'avantage un homme ayant toujours un égaux assez fort mieux valait ne pas trop chercher.
Il retourna auprès de sa douce, lui souriant.


J'ai encore eut de la chance cette fois-ci, nous sommes passé tous les deux, j'ai hâte de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdrcom.forumactif.com/forum.htm
tsampa



Messages : 1
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Sam 18 Juin - 11:33

Citation :
Que s'avance sur la lice, Zebracolor du Val de Loire, Duc des Roches l'Évêque, Baron de Bourgueil et Tsampa d'Eusebius, maréchal d'arme connue sous le nom d'Alençon, vicomtesse de Montgommery, dame de Gaudigny.



Première lance...
Minerve sur demande du Duc avait attendu une possible réponse pour repousser leur tournoi en fin de série, mais cela n'avait pas été possible. Et puis le temps que les pigeons volent, se perdent, soient renvoyer, arrivent, arriva enfin le premier duel de la série des 8 ème de Finale.
Les deux jouteurs étaient près, Minerve donna la signal, ils s'élancèrent l'un vers l'autre, c'est le duc qui touche en premier sans que la vicomtesse ne le puisse. Il la touche certes, mais ne brise pas sa lance.
La Vicomtesse reste en selle.

Seconde lance...
Un demi tour en bout de lice et les voilà repartit, même scénario, le Duc touche, mais cette fois-ci il brise sa lance, la Vicomtesse rate et ne parvient pas à se maintenir en selle.
Comme quoi même blessé, le Duc avait encore de la ressource.


Zebracolor du Val de Loire est déclaré vainqueur.


En se relevant, avec de l'aide, les côtes en long, parce que forcément, tomber en plein galop avec une armure, même légère, ça n'avait rien à voir avec chuter de sa chaise en taverne, la brune se dit qu'au lieu d'arbitrer les joutes, elle ferait mieux d'y participer, et de s'entrainer.

Le duc était blessé, et il avait eu raison d'elle et de sa concentration qui lui faisait défaut, comme souvent. Si elle voulait voir un jour ses couleurs aller loin dans un tournoi, hormis avec son mari qui avait brillé à Chateau-Chinon, il lui faudrait se trouver un champion qui jouterai à sa place. Un vassal par exemple!

Elle salua son adversaire, lui souhaita bonne chance pour la suite des joutes, et prompt rétablissement pour sa blessure.
Puis elle prit le chemin de la tente des Montgommery, espérant y trouver son époux, et que celui-ci ne serait pas trop meurtri par sa chute pour qu'il puisse l'aider à sortir de sa carapace de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flex

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 20/06/2011

MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   Lun 20 Juin - 20:19

Citation :
Que s'avance sur la lice, Jake de Valombre, Seigneur de Chanteloup et de Montoiron. Grand Recteur de lOstel-Dieu de Paris et Enguerrand Louis Perceval de la Mirandole et de Dublith, dict Flex, Vicomte de Mussidan et de Ribérac, baron de Beauregard et du Fleix et seigneur de Soirans.



Première lance...
C'est le Seigneur de Chanteloup qui semble s'être bien préparé, il touche brise sa lance sans laisser le temps à son adversaire de faire de même. Celui chute sur le sable de la lice sans aucune blessure.


Jake de Valombre est déclaré vainqueur.


Suite à sa victoire précédente, il lui était devenu impossible de perdre. D'ailleurs, même le destin le confronta à Jake de Valombre, et soudainement à cette nouvelle le borgne se réjouit :

« - Gagner d'avance. Avec un peu de chance je vais le piétiner. »

Pourtant, c'est dans la confiance que le borgne laissa sa lance s'échouer complètement dans un parfait raté. Contrairement à Flex, Jake de Valombre le toucha. Ce fut un moment difficile, puisqu'en plus de sentir son poids tomber - ce poids de la défaite si lourde - il dû se relever les épaules engourdies. Enguerrand jeta son casque au sol, mécontent de sa performance, jurant des termes affreux dans toutes les langues qu'il savait parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 8 ème de Finale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 8 ème de Finale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 8 ème de finale
» Qualification 1/8 ème de finale
» La finale du Radichou Quiz ! (on lit avant de voter)
» présentation du 78 ème régiment d'assaut hiprien
» 1/4 finale H CUP Biarritz Olympique-Stade Toulousain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du Berry à la Guyenne :: Les Terres de Valençay :: La Baronnie de Valençay :: Aux Abords du Castel :: La Lice-
Sauter vers: