Du Berry à la Guyenne

Site en rapport avec les Royaumes Renaissants
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceraphin d'Azayes

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Mer 25 Mai - 11:31

Une tente simple et unique, pas de faste, point de gens ni d'apparat.
Le temps était à la croisade et c'était à la faveur d'un repli durant et perdurant que le voyage avait été mené de Bourgogne à Berry.
Pour seule et unique compagnie, une Blanche en guise d'escuyer mais surtout d'amie fidèle et éternelle.
De celle avec qui il partagerait sans aucune gêne ni arrière pensée cette tente placée en bordure du castel.
En temps de guerre on partageait parfois encore moins d'espace sans se poser plus de question.

Enfin c'était tout de même à souhaiter que la damisèla ne ronfla pas, hein.
Sinon tout un mythe pourrait bien s'effondrer... une princessa voyons, ça ne se peut pas!
Il serait bientôt fixé...

Mais seulement après être parvenus à monter cette pièce de toile tendue.
Une œuvre à quatre mains qui ne manquerait pas d'originalité dans son exécution hasardeuse et confuse... jusqu'à enfin parvenirà ériger un édifice digne de ce nom, qui tiendrait bien quelques jours.
Enfin gageons le.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davia

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Ven 27 Mai - 0:38

Branlette, non, branlante, ou plutôt branle-bas! La Blanche fière de leur construction de toile, était là, mains sur les hanches, à admirer le travail. Pas trop mal pour l'avoir monté à deux! Ce n'était pas une mince affaire.

Elle tapota sur ses braies pour remettre les plis en place et lissa le tissu de son corsage qui, pour une fois, n'était pas blanc, mais bleu. Elle lança un regard malicieux à l'Archange et l'aida à installer toutes leurs affaires dans la tente. Armures, boucliers, lames tranchantes, lances, et puis le "petit" nécessaire: cottes d'armes et surcôts, chausses, bottes et autres effets personnels.
La jeune blanche noua ses cheveux en un chignon serrés malgré quelques boucles folles, remonta ses manches et regarda Céraphin.


Bon alors, maintenant qu'on est installé, c'est quoi le programme? Je dois briquer ton armure? Il faut peut-être t'habiller aussi, tu fais un peu négligé, mon cher!

Compagnon de toujours, elle prenait à chaque fois un malin plaisir à taquiner son frère d'arme sur tout et n'importe quoi. Et il le lui rendait bien. Elle rentra à nouveau dans la tente et se vautra sur son paquetage à moitié défait.

A moins que... je me prélasse et que je te regarde faire, ce serait dans l'ordre des choses. N'est-ce pas aux hommes de s'activer pendant que les femmes leur dit quoi faire?

Elle ôta ses bottes qu'elle envoya valser à l'autre bout de la tente tandis qu'elle se couchait les bras glissés sous sa nuque à regarder la toile de tente en sifflotant. Farniente quand tu tiens une Corsu...!!!


Dernière édition par Davia le Dim 5 Juin - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceraphin d'Azayes

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Dim 29 Mai - 5:51

Comment ça négligé?
Ceraphin s'inspecta de torse en pied... qu'avait donc sa tenue?


Ma tenue?
Hum?


Après une courte pause et la suivant sous la tente...

Bah en même temps, on ne vient pas pour assister à l'anoblissement, vois-tu.
Donc pour l'heure, ma voilà bien assez paré pour attendre le début des joutes, voir aller tirer quelques flèches en bordure de lice.
Et puisque tu insistes... pour mon armure... oui tu peux aller l'astiquer, si tu y tiens!
Elle t'attend dehors...
un sourire légèrement ironique sur les lèvres.




Puis s'accroupissant pour se mettre au niveau de la damisèlà allongée...

Tu vois, si tu étais devenue nobliote, je devrais te manifester un peu plus d'égards mais là... il me faut bien préserver les us et convenances devant la noblesse de France et de Navarre... se redressant prestement pour éviter tout retour de bâton de la part de la Villandry.
Fort heureux que ses bottes ne soient plus à porté de ses mains, sinon il y avait fort à parier qu'elles auraient appris l'art ancestral et délicat... du vol plané.


Et l'étole blanche va fort bien pour lustrer le métal!

Hop hop... sortir vivement de la tente, histoire de préserver ses chances de demeurer vivant jusqu'aux éliminatoires des joutes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Sam 4 Juin - 22:39

Zoyah avançait d'un pas mesuré jusqu'au lieu du campement. Elle était vêtue d'une simple cotte bleue à fleur blanche sans aucun artifice et sa chevelure d'encre était simplement rassemblée en longue natte qui tanguait au creux de ses reins à chaque pas. Le regard d'azur courait d'un étendard à un autre, en cherchant un en particulier... les habitués de ces folles aventures se seraient tout de suite exclamés... « Hannn, elle cherche celui de Béthune »... et non ! Mais revenons un peu en arrière...

Salle d'armes...
Un garde du Guet fait irruption et alerte la Baronne sur une étrange déclaration que lui aurait faite un noble.
Vous vous rendez-compte, dix chats ???

La jeune femme l'avait proprement envoyé paître.
Le sujet fut clos et oublié. Il fallut qu'un autre garde lui rappelle cette histoire de chats qui semblait tellement inquiéter Gauthier, puis un autre, et encore un autre... jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus.


Baronne, vous êtes allée vérifier comme vous aviez dit ?.
..sur le ton de l'alerte.
Penchée sur un livre...Merlin vous m'ennuyez.

Mais Baronne, si cela s'avérait être vrai...cela pourrait être terrible avec tous les chiens présents !!...avec beaucoup d'insistance.
Grognement moqueur..
. Gauthier est une andouille et il aura mal compris ce qu'on lui a dit. ...conclusion, fichez-moi la paix.

Couinement alarmé.
..mais Baronne, il est sûr de lui, le gars en question.....la Baronne pose un œil sévère sur son garde...euh... le bonhomme déglutit et tire sur son col...la noble personne...reprit-il d'une voix mal assurée... lui a bien dit «  A dix chats ». Certes, avec un accent très prononcé...mais il l'a dit. Et là, je vous le dit également.... sur le ton de la supplication.

Oui, mais tu es une andouille aussi...tourne tranquillement les pages de son livre.

Baronne...pitié... si cela s'avérait être vrai !!... il y aurait un carnage... cela ferait des histoires... et après Honte sur vous ! Honte sur vos enfants ! Honte sur votre futur époux ! Honte sur vos glorieux ancêtres !!!...les mains en prières s'agitant nerveusement.

Petit rire étouffé de la Baronne qui se penche sur son ouvrage afin d'admirer une enluminure... mon futur époux ? mes glorieux ancêtres ? avec un accent d' ironie.

Merlin se racle la gorge.
..oui, enfin... Honte sur vous ! Honte sur vos enfants ! Honte sur vos valets ! Honte sur vos robes ! Honte sur sur... Honte sur votre vache ! (merci Mulan)

Cela suffit ! ...gronda la femme passablement irritée. Je vais aller voir... mais je vous préviens, si je ne détecte rien de suspect... il va vous en cuir... le tout prononcé sèchement et avec un regard tranchant. Se levant de sa chaise...

Qui est donc ce noble qui vous cause tant de tourments ?
Euh...
Et bien ?
….
Alors ?
…..
…..
On a oublié son nom Baronne !!!...
.aux bords des larmes.
Soupire
A quoi ressemblent ses Armes alors ...blasée.


Ah ! Ça je sais... ! Un truc avec des pattes d'oiseaux... des pattes d'oiseaux toutes griffues !! Comme des griffes de chats...vous voyez... imite un chat en train de se faire les griffes.
*lui balance son livre à la tronche *
Vlam !


Aieuuuhh !

Et la voilà.... au milieu du campement, cherchant un étendard avec des pattes d'oiseaux aux griffes de chats.

Derrière elle, un étrange convoi...


Un valet muet tirant par la bride un gros poney moucheté qui s'est rabattu sur ce second rôle après s'être fait jeté du casting des 102 dalmatiens III. Le poney en question tirait à la fois une charrette et portait sur son dos le gamin de la Baronne. Le contenu de la charrette était dissimulé sous une épaisse toile mais aux tintements qu'il émettait à chaque secousse, on devenait qu'il s'agissait de bouteilles.
Le valet, Maurice le Muet, dict Momo tira sur la manche de Zoyah afin de retenir son attention et lui indiqua du doigt le gonfalon de la seigneurie de Bourdeille.


Nous y voilà... le campement de l'homme aux dix chats.
Sourire du muet.
Allons-y...avant de s'introduire dans le camp, elle se tourna vers son fils.

Tout petit jeune homme, pas un mot... sauf si on s'adresse directement à vous.
Vouiii.
.. déclara le gamin, plus préoccupé par sa monture que par ce qu'il y avait autour de lui. Du reste, il n'a rien pigé à cette affaire de chats.

La baronne s'avança donc, silencieuse... balayant l'endroit d'un regard circulaire.
Diable ! Ce campement est terriblement... banal... se dit-elle tout en cherchant du regard une trace de ces soit-disant chats. Rien... bien évidement... elle s'en doutait. Elle se tapota l'oreille à l'attention du muet, l'air de dire... « écoute, écoute bien, si t'entends des chats ». Mais Momo avait beau tendre l'oreille aucun son suspect ne vint lui chatouiller les tympans.


J'le savais... maugréa la Baronne... ils vont voir ces deux là....elle esquissa quelques pas jusqu'au cœur du campement et ...

Bonjour ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoyahaurel.forumactif.org
Davia

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Dim 5 Juin - 1:45

Il se foutait de sa gueule! Il se payait sa tronche l'Archange! Elle aurait du le surnommer Satanas, tiens! Non mais, fort de se moquer du fief qu'elle n'avait pas, il OSE, ô funeste moquerie, il ose prétendre qu'elle va entâcher la blancheur immaculé de son vêtement en frottant son affreuse armure! Pfff, il rêve l'Archange, faut qu'il descende de son nuage!

Elle grogna avec fureur avant qu'il ne sorte de la tente et lui balança sa cape qui s'écrasa pitoyablement sur le sol.


Hé Ho! Oui, je suis pas noble parce que d'abord, moi ma noblesse, elle vient du coeur!!! Je m'en fiche des titres, des terres et tutti cuanti! ça encombre et puis ça pue le pouvoir pas bon! J'en veux pas d'abord! Et compte pas sur moi pour lustrer ton truc, ça va pas la tête!!! Je suis pas ta bonne! Tu vas aussi parler de droit de cuissage?? Là mon vieux tu peux te brosser! Je ne suis pas une gentille petite chatte! MIAOU, MIAOU, MIAOU, MIAAAAAOUUUUUUUUU!!!!

Comme à chaque fois, l'Archange aux Griffons, ou le Griffon ailé faisait mouche... il tapait dans le mille. A croire qu'il la connaissait fichtrement bien la Corsu! Il savait parfaitement la faire sortir de ses gonds et là, elle y était!

Elle rugit, se leva d'un bond et sortit en trombe de la tente, bousculant Céraphin et se heurtant à une... dame, qui se trouvait là.


Humpfr, bonjour... madame? Vous désirez?

Elle ramena ses pieds nus sous ses braies trop courtes pour cacher quelque chose et tenta un sourire de façade. Pas parce que Céraph' lui avait fait monter la moutarde au nez qu'elle devait en faire pâtir tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceraphin d'Azayes

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Dim 5 Juin - 8:38

Mi sourire mi grimace, de l'autre côté de la tente l'Archange prenait conscience de toute l'étendue du caractère de son amie.
Misère... il n'aurait cru la faire aussi bien bondir de sa couche, la Villandry.
C'était peut être même la première fois qu'elle s'énervait ainsi après lui.
Lard ou cochon?

Pas le temps de s'interroger plus avant que la tumultueuse Corsu bondissait hors de la tente... dans un étrange miaulement.
Une vague histoire de droit de cuissage venait de finir de le figer sur place, le rendant presque, pour le coup, tétanisé... et du coup subit de plein fouet la bourrade physique dispensée par la douce et frêle jeune fille.
Mais bien vite le jeune homme se reprit... sans prendre de suite conscience qu'ils n'étaient plus seuls.

Et comme une image valait mieux que mille mots, il opta pour une réponse silencieuse.
Saisissant la Blanche par le visage, il l'embrassa... sur le front.

Alors seulement les derniers mots que Davia avait prononcés parvinrent jusqu'à son cerveau.
Volte face, un peu surpris, un peu confus... le rouge des joues en parfait raccord avec celui de sa compagne d'esclandre puérile...


Euh.. adishatz donà!

Et cherchant à qui ce visage, ni inconnu ni reconnu, pouvait bien appartenir, Ceraphin fixa un peu son vis à vis avant de se remémorer enfin quelques souvenirs qui lui éclairèrent un rien le regard...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Lun 6 Juin - 11:00

La première forme de salutation était restée en suspend, se heurtant au silence apaisant d'un après-midi à l'heure de la sieste.
Aucune réponse en retour...
Tout juste le piaillement moqueur d'un merle perché dans le châtaignier voisin. L'arbre qui prodiguait un peu d'ombre aux deux montures des occupants.

Pourtant, le campement n'était pas vide de vie en dehors du merle et des chevaux.
Car si on se fiait aux quelques murmures qui parvenaient à percer l'épaisseur de la toile de l'unique tente, tout indiquait qu'elle était occupée en ce moment même.

Ce n'était pas vraiment des bribes de conversations qui perçaient le tissu, ni même des mots bien distincts, plutôt des borborygmes propres à la voix humaines.

Deux timbres différents...

Un aigu et l'autre plus grave laissant deviner la présence d'un homme et d'une femme.
Ou alors d'un adolescent en train de muer et se faisant la conversation à lui-même.
Diantre ! Serait-ce ce jeune défroqué de Gaga ?! Impossible... il aime bien trop se pavaner... et puis le campement est trop simple, pas assez fidèle à son égo surdimensionné.


Eh OoOh ?

Les sourcils légèrement arqués de la Baronne se placent à l'horizontale, indiquant qu'elle était dans l'attente de quelque chose.. une réponse ou un bruit.

Bonjour ! ... une deuxième fois qui sonne plus comme un « Ding ! Dong ! » bien prononcé que comme une entrée timide.

La jeune femme, quasi à l’affut du moindre mouvement, tend une oreille attentive.
Comme par mimétisme, le muet se penche également du côté de la tente pour happer un bruit.
De l'extérieur du camp, on peut apercevoir deux curieux semblant écouter aux portes ou plutôt aux pans... de la tente.

A l’intérieur, une demoiselle explose de colère....


Citation :
Oui, je suis pas noble parce que d'abord, moi ma noblesse, elle vient du coeur!!! Je m'en fiche des titres, des terres et tutti cuanti! ça encombre et puis ça pue le pouvoir pas bon! J'en veux pas d'abord! Et compte pas sur moi pour lustrer ton truc, ça va pas la tête!!! Je suis pas ta bonne! Tu vas aussi parler de droit de cuissage?? Là mon vieux tu peux te brosser! Je ne suis pas une gentille petite chatte! MIAOU, MIAOU, MIAOU, MIAAAAAOUUUUUUUUU!!!!

Les mots sortent de sa bouche et vont s’éclater contre les parois de la tente, si bien que seules d’infimes parcelles de syllabes et quelques mots dans leur intégralité parviennent à franchir l’épaisseur de la toile.

De l’autre côté, le cerveau de Zoyah fait son travail d’analyse, il prend les miettes de paroles, les tourne et les retourne, les étudie, les compare et par esprit de déduction finit par leur étiqueter une signification....approximative, inexacte, farfelue, mal placée.

Retranscription hypothétique du même discours après ce cheminement...


Oui, je suis pas noble parce que d'abord, moi ma noblesse, elle vient du cœur!!!
*Oui, .. cuis... plat ignoble .....part.... queue de porc, .. m'engraisse, .viande. .. liqueur !!!*

« rhooo... mais ils font leur menu pour la semaine ma parole … j'espère qu'ils ne vont pas se servir directement dans mes cuisines »

Les sourcils se froncent à l'excès et la bouche se tord dans une drôle de grimace trahissant les difficultés de Zoyah à entendre et surtout à comprendre.



Je m'en fiche des titres, des terres et tutti cuanti! ça encombre et puis ça pue le pouvoir pas bon! J'en veux pas d'abord!
*Quiches...Huîtres, ... .verre.. et tout le chianti ! ... concombre et puis .. .repus.. pourboire ... jambon ! J’ .... ... plat à rabord ! *

« Mais c'est quoi cette histoire de pourboire ? C'est sa servante ? Il la paye en pourboire...elle est pas contente de ses gages ? Elle mériterait quelques coups de bâton.. ça c'est certain »

Oscille de la tête à droite et à gauche afin de marquer le « certain »


Soudain, Fabian juché sur le gros poney s'impatiente...
Maminnn! Tu fais quouuaaa touuaaa ?
Shuuuuuuuuuuuuuuuuuuttt...

Le Valet, habitué à mater le morveux, sort in extrémis un gâteau et le file au petit... voilà qui devrait le tenir tranquille.



Et compte pas sur moi pour lustrer ton truc, ça va pas la tête!!! Je suis pas ta bonne! Tu vas aussi parler de droit de cuissage??
*....honte ... sur moi .... lustrer ton truc , .. calva … la fête!!! J'essuie pas … ..lionne! Étuve.. ici.. droit .. cuissage ?? *

« lustrer ton truc ?? Oo … droit de cuissage ?? Oo... Rhho..nan...ça parle de cul en fait...m'étonne pas que c'est la fête... mais que vient faire le jambon et les huîtres dans tout ça ??? Mandieu, j'héberge des dépravés* »

une main blanche et fine vient instinctivement se poser sur la bouche de la dame.



Là mon vieux tu peux te brosser! Je ne suis pas une gentille petite chatte!
*Merveilleux... tes petons.. ..sser ! ..nu .. .sans ... guenille ..rite... hâte *

« Pfff... je comprends rien..mais de quoi qu'y cause ?? Encore des originaux !! »

La baronne se redresse puis s'adresse sur un ton outré à son valet
....Momo, ils font des trucs pas clair là-dedans... ...indique la tente du doigt.


MIAOU, MIAOU, MIAOU, MIAAAAAOUUUUUUUUU!!!!


!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Tu as entendu ? !!!
Comment ça non ? !!!
Mais si..des miaulements !!!
Mais c'est pas vrai que les deux andouilles avaient raisons !!!
Le muet était au moins aussi effaré que sa maitresse.

Au même moment une jeune demoiselle sort de la tente et percute Zoyah qui esquisse un mouvement de recul afin de retrouver sa stabilité.


Humpfr, bonjour... madame? Vous désirez?

La brune détaille la jeune femme de pied en cape, s'attardant maladroitement sur les jambes nues. Euh... flûte, elle qui était persuadée de trouver ici confirmation que Gauthier et Merlin étaient deux irrécupérables crétins n'avait pas envisagé qu'ils puissent avoir raison.

Elle reprit bien vite ses esprits et adressa un sourire poli à la jeune personne.


Bonjour...d'un geste ample, elle déplia un vélin qu'elle avait glissé entre sa ceinture et sa robe.
Un regard rapide...


Je suis bien au camp de Sire Céraphin d'Azayes, Seigneur de Bourdeille ?
Question inutile... elle le sait déjà, mais il lui fallait bien trouver une entrée en matière.

Je viens...humm...je viens pour....marquant une nette hésitation, elle se demandait si elle pouvait aborder le sujet « Chat » sans heurter ses invités...et qui plus est, cette histoire de « lustrer le truc » et « droit de cuissage » ne quittait pas sa caboche. Ajouter à cela la vision de Davia à moitié défroquée, il n'en fallait pas plus pour la perturber. Que voulez-vous.. c'est ça que de fréquenter des Vischius, des Ysaoth, des Omérons et des Léandres.. vous voyez des libertins un peu Olé Olé partout.

En chœur, deux voix répondirent à l'écuyère dudit Archange...
Celle de la Baronne et celle de son fils de 22 mois...


Je viens pour savoir si vous êtes bien installés et pour vous porter un présent que je remets à tous les participants du tournoi

Miaouuuuuuuuuu, Miaooooooou, Miaouuuuuuuuuuu

La vérité sort toujours de la bouche des enfants... ce vieil adage n'a jamais semblé aussi pertinent à Zoyah qu'en ce moment présent.

Et Hop...le deuxième larron pointe son nez et se place aux côtés de son amie.
Deux beaux coquelicots dans un champ.


Euh.. adishatz donà!

Ne relevant pas la formule de salutation... la Baronne reste interdite.
Elle étudie sans scrupule le visage du jeune homme.
Elle le connait...
Elle l'a déjà vu...
Et si dans un premier temps le prénom de Céraphin n'a fait écho à aucun souvenir, ce n'est plus le cas maintenant où l'image d'un jeune garçon de 12-13 ans à la recherche de la ferme familiale flotte devant ses yeux.
Et pour le coup, les évènements présents semblent bien loin...et tellement dérisoires.


Vous l'avez trouvé ? Votre famille … il y a trois ans ?

Juste quelques mots...peut-être réveilleront-ils quelques réminiscences des ces instants passés.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoyahaurel.forumactif.org
Ceraphin d'Azayes

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Mer 8 Juin - 8:31

Trois années?
Cela lui semblait être hier... et il y a une éternité, à la fois.
Où était-ce?
En Berry forcément, à Châteauroux, précisément.
Un temps de guerre, déjà, de ces temps qui reviennent souvent au Berry.


Donà Zoyah, n'est-ce pas?
... le nom lui était resté en mémoire d'autant plus qu'il était celui de la Baronne des lieux.

Oui ma famille... fut bien retrouvée, pleine et entière... enfin mis à part mon père, bien sûr
... un voile se pose et s'envole subrepticement, dans le même mouvement.

Cela me semble si loin maintenant...
Le champ de bataille devant Châteauroux...puis l'escapade en terres limousines.
La rencontre avec le Capitan Namaycush...


Bref... se secouant la tête comme pour en chasser les souvenirs, ou du moins les ranger.
Et vous donc?
Seriez-vous la
... forcément il hésite, se fourvoyer serait gênant... Valençay c'est... chez vous?
Ou comment demander à demi-mot si elle était la Baronne Aurel-Novotny.

Un regard porté discrètement à l'étrange escorte de la gente dame, gente dame dont la vesture de belle facture semblait déjà répondre à sa question.
L'enfant était-il sien?
En tous cas il miaulait bien, presque aussi bien que sa folle de compagne d'aventures.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim_

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Jeu 9 Juin - 7:59

Joachim, sous la demande de son Duc, passait par tous les campements aux abords du château.

Le bon jour, Nobles gens. Veuillez excuser mon intrusion à vostre campement. Je suis Joachim, ici lieu écuyer de sa Grasce Zebracolor du Val de Loire, Duc des roches l’Évêque.
Je suis à la recherche de Dame Tsampa d'Eusebius, Maréchal d'Arme connue sous le nom d'Alençon, Vicomtesse de Montgommery, Dame de Gaudigny. Ne l'auriez-vous point vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoyah
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Jeu 9 Juin - 11:31

Un regard céruléen qui glisse doucement sur le visage poupon du petit garçon.
Le doigt fin de la Baronne qui effleure le temps d'une seconde la bouche ronde de la jeune mère. Le « shhuuutttt » est suggéré, mais cela suffit bien



Donà Zoyah, n'est-ce pas?

Les bras retrouvèrent la place qui leur convenait mieux, croisés dans le dos.
En guise de réponse, la brune opina du chef...

Le destin est bien facétieux...
Il y a trois ans, ils se croisaient dans une taverne de Châteauroux.
Lui, jeune garçon de treize printemps à la recherche de sa famille.
Elle, jeune bourgeoise se promenant au bras de son compagnon.

Aujourd'hui,
Le scénario est différent...
Il a trouvé ses proches et est devenu seigneur.
Elle a perdu son compagnon et possède le fief de Valençay.

Si loin...

Oui, le temps s'est écoulé ... « mais il n'efface pas les anciennes blessures » pensa-t-elle.
Elle détailla un instant le visage juvénile et le regard averti qui semblaient, malgré leur jeune âge, animés d'expérience. « Il a dû en voir en trois ans. »


En effet, je suis la Baronne de Valençay, vous êtes ici sur mes terres.
..léger sourire.

Puis la brune ancra ses saphirs sur la compagne de Céraphin.
Qui était-elle ? Elle hésitait à le demander ne voulant pas soulever un sujet gênant.
Les paroles qu'elle avait cru comprendre, la tenue passablement négligée de la jeune femme... rajoutez à cela un jeune homme « en fleur » et vous obtenez un joli quiproquo ou du moins une méprise évidente. Pourtant, l'aspect et le maintien de la jeune demoiselle, le timbre de sa voix lui indiquait que les rapports qu'ils entretenaient n'avait rien d'obséquieux.
Une idée... une impression...des prunelles qui interrogent devançant la langue.


Votre sœur ? Après-tout, il avait de la famille en Berry....

Puis, prenant conscience qu'elle était venue...elle agita légèrement la main à l'attention de Momo.
Ce dernier s'empressa de répondre à l'appel et déposa une bouteille dans les mains de Zoyah. [/i]

Merci Momo...

Elle la tendit au jeune Azayes...




Tenez, acceptez ce présent je vous prie, en souvenir des joutes de Valençay.

J'étais venue pour vous l'offrir... elle marqua une pause, se disant qu'il était tout de même incongru qu'une Baronne fasse elle-même le tour du campement pour offrir le petit cadeau remis à tous les participants.
et, je voulais vous entretenir d'un sujet...euh... comment aborder le chapitre « chats » sans passer pour une hurluberlue....quoique qui on considère ce qu'elle a entendu, elle a une jolie paire de loufoques qui lui font face.

Alors qu'elle cherchait ses mots, un homme fit irruption. La Baronne patiente...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoyahaurel.forumactif.org
Ceraphin d'Azayes

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Dim 12 Juin - 9:14

Sa sœur, sa sœur... oui en quelque sorte.

Ma sœur en quelque sorte, oui... regard porté sur la Blanche pivoine.

Ma sœur devant Aristote, ma sœur sur les chemins tortueux de la vie aussi mais à part cela, nulle filiation, donà baronne de Valençay.
Je vous présente damiselà Davia de Villandry y Corsu... la Blanche
... un rien moqueur sur le dernier attribut, mais pas tant que cela.

Puis voici qu'un présent lui fut offert.
Du vin à première vue.


Merci hèra.
Je ne suis pas grand consommateur mais... j'y ferai honneur après les joutes, si tant est que Davia ne m'en dispense pas en la vidant avant
... là c'était moqueur pour le coup.

Et avant que leur hôte n'exprime une requête qui semblait quelque peu l’embarrasser, un homme s'avança pour s'enquérir de la présence hypothétique d'une Vicomtesse qu'il ne connaissait point.

Adishatz, messer.
Non, pardonnez mais je ne puis rien pour vous au sujet de la donà que vous recherchez.


Point le temps de lui présenter ses vœux de réussite dans sa quête que l'escuyer s'en était déjà retourné, tout concentré qu'il était sur son objectif manifestement primordial à cet instant.

A nouveau en comité restreint, ils allaient pouvoir revenir à leurs moutons... à moins qu'il s'agisse d'autre animaux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davia

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   Lun 13 Juin - 1:17

Figée, elle s'était figée lorsqu'elle l'avait vu s'approcher pour déposer un baiser, oh monstruosité! horreur indicible! Yeux clos, corps tendu, la boule au ventre! Mais euh, Céraph'! Tu vas tout casser!!!
Pourtant les lèvres de l'Archange s'étaient bien posées, mais sur son front. Un soupire de soulagement accompagné d'un grand sourire avait déridé le visage de la Blanche. Tout allait bien. On se détend!

Redevenue aussi calme qu'un océan un beau jour de printemps, la jeune tourangeau-gasconne pas lunatique pour deux sous, salua donc la maîtresse des lieux écoutant l'échange entre elle et son compagnon. Elle tentait de rassembler les pièces du puzzle: trois ans, famille, Châteauroux, Namay. Au final, elle avait saisi que la dame se trouvant là, était bien la Dame de Valencay, que Céraphin l'avait rencontré il y a trois ans à peu près, en même temps que la Capitan. Gnééé????

Bref salut au sire qui arrive puis repart aussi sec, la brune faisait des noeuds avec ses mèches rebelles, zieutant la bouteille offerte par la gentille dame. Elle sortit de ses rêveries alcooliques lorsqu'un mot sonna à ses oreilles.


Hum, soeur, oui, pas larbine! Cependant, pour le plaisir de l'Archange d'Azayes et étant donné que ce jour je suis son escuyère pour mon plus grand honneur, je vais aller lui faire briller son armure, profitons en avant que je ne sois saoule!

Elle éclata de rire et s'approcha de Céraphin avec vivacité lui collant un gros bisou sonore et fraternel sur la joue.

J'ai été ravie de vous rencontrer Baronne! Les amis de Céraphin sont mes amis, enfin pour ceux que je connais!

Elle fit une révérence d'autant plus amusante qu'elle était pieds-nus et en braies et d'un pas léger, pris quelques pièces d'armures. Nul doute que l'Archange serait très satisfait de ses services.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tente d'Azayes, de Brantôme et accessoirement de Bourdeille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un gros poisson pour FG.... Cela vous tente ?
» [Duché] Chiny - Arman dict Tristan von Frayner d'Azayes
» Il tente Ocarina Of Time les yeux fermés !
» [LIEU] Tente d'Accueil et de Formation de Mont-Aiguille
» Une partie NS sa vous tente ? hihi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du Berry à la Guyenne :: Les Terres de Valençay :: La Baronnie de Valençay :: Aux Abords du Castel :: Campement-
Sauter vers: