Du Berry à la Guyenne

Site en rapport avec les Royaumes Renaissants
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Clotillde



Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Lun 23 Mai - 10:15



Après une arrivée un peu remarquée par des retrouvailles de famille, Sepa et sa troupe commencèrent à s'installer. Les valets montèrent le campement à l'aide des hommes d'armes qui avaient suivi le seigneur durant la route. Pendant ce temps, Clo et sa cousine s'amusaient à regarder les nobles qui arrivaient, et regardaient leurs carrosses, ou critiquaient les tenues des dames. Clo devin blanche d'un coup lorsqu'elle vit les armes des parents de Ed. Elle risquait de le rencontrer ici. C'était bien trop tôt depuis leur rupture, elle n'était point prête à le voir encore. Elle entraîna sa cousine un peu plus loin le temps que tout soit prêt pour qu'elles occupent les lieux.

Clo veillerait jalousement à ce que son père dorme près d'elle et l'autre... avec les chevaux ? Nan, elle avait promis d'être sage. Enfin en apparence... Avec des airs d'ange devant son père. Elle échafaudait déjà un plan pour faire enrager la blonde. Il fallait juste voir si Ashe la suivrait dans son plan. Au bras de sa cousine, elle parlait


Alors on commence par quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiste

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : Alençon

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mar 24 Mai - 0:08

Shiste était arrivé avant tout le monde comme d'habitude, il devait faire en sorte que le campement soit prêt lorsque les membres de la famille arriveraient. Et pour ce qu'il en savait, ils seraient nombreux .. Un vrai déplacement de groupe, une invasion en masse de l'Alençon. Lui, le beau brun était venu en compagnie de sa chère et tendre et bientôt femme, Lis. Mais pour l'heure, il devait se mettre au travail.

On lui avait encore refilé une bande de pleurnichards, tire-au-flancs et feignasses en tout genre .. Pour monter le camp, rien de plus simple qu'avec cette bande d'ivrognes incompétents, le beau brun, Intendant de la famille, se demandait si cette fois encore, comme à Vincennes, il allait devoir se taper les p'tits jeunots trop faibles pour tirer sur une corde.


"Allez hop, hop, hop, bande de chiens galeux, on a un camp à monter avant que la famille n'arrive !! On se remue et on s'active !!"

Bon d'accord, Shistounet y allait un peu fort, mais faut dire que la dernière fois, c'était limite, il avait bien failli devoir continuer à monter le campement alors que les premiers arrivants se pointaient. Il mit aussi la main à la tache, aidant ce petit nouveau pas si nouveau qu'il avait déjà du supporter aux dernières joutes et qui par maladresse avait failli tout démolir à la manière d'un château de carte.

"Hey, mon gars, c'est bien, t'as pris un peu de muscle !! Fait en profiter tout le monde !!"

Il lui tendit alors une corde, voilà, la moitié du camp était monté, une tente pour machin, une tente pour chose, une pour truc et bidule et une dernière pour pirouette cacahuète. Manquait encore la tente conviviale, celle dans laquelle on pouvait trouver à boire à volonté, pour sur qu'elle serait occupée celle là.
A la fin de la journée, une bonne quarantaine de tentes se trouvaient là, grandes, petites, moyennes ou minuscules, prête à accueillir les occupants et le matériel, une écurie aussi avait été montée un peu à l'écart des habitations, de la place pour les vivres et tout avait été meublé pour le confort de chacun.

Manquait plus que la famille, les premiers arrivaient vite, Sepa venait de montrer le bout de son nez avec deux .. super, deux filles, les festivités allaient vite commencer à ce train là. Des deux, Shiste reconnu Ashe, qu'il avait croisé en Bretagne. Décidément, cette famille était immense... Bien, il alla les saluer rapidement, il voulait un moment de repos avant que le reste de la troupes ne débarque et c'était certain qu'il aurait du travail à ce moment là.

Alors, en attendant, il congédia tous le personnel, chacun avait droit à son temps de repos, et le beau brun s'offrit une sieste, à l'ombre d'un arbre qui passait son chemin dans un coin du campement. Il attendrait ainsi que les bruits de la foule arrivant le réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashe

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mar 24 Mai - 8:23

Alors qu'elle allait donner un coup de main pour monter leur grande tente familiale, de bonne volonté et surtout parfois pas vraiment à cheval sur les principes de bonne jeune fille, lorsque Clo l'entraîna à l'écart.
Les voilà arrivés au Berry pour le plus grand plaisir de la blondinette du moins jusqu'à ce qu'elle voit la tête de sa cousine après avoir repérer les armes de la famille d'Edwin.
Cela allait être prometteur...


Je te préviens Clo lui chuchota t-elle Pas de bêtises cette fois, ou alors des toutes petites crut-elle bon de préciser pour ne pas fâcher sa cousine Sinon on va finir cloîtré jusqu'à la fin de nos jours.

Et encore c'était peu dire. L'autorité de Sepa était sans appel, faisant que plus d'effet sur Ashe qui craignait toujours le pire avec. C'était d'ailleurs un des rare dont elle avait peur et c'est pour cela qu'elle préférait profiter pleinement des joutes plutôt que de s'attirer les foudres de celui ci.
Un homme la tira de ses pensées, sa tête ne lui étant pas méconnue. Un hochement de tête poli accompagné d'un sourire en guise de salut à celui ci avant de se rappeler de cette mission de transport de marchandises pour sa mère en territoire de barbares qu'était la Bretagne. Brrr, elle frissonna rien qu'au souvenir d'avoir posé le pied chez eux. Comment avait elle pu d'ailleurs ? Ashe ne se l'expliquerait jamais.

En parlant de sa mère, où était elle ? La jeune fille avait pu l'apercevoir plus tôt mais n'avait osé aller vers elle, les tensions encore présentes bien qu'apaisé par rapport à une date plus antérieur, mais comme promis elle irait la voir jouter.
Pour l'heure, le temps était venu de se désaltérer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepa

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 32
Localisation : Alençon

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mar 24 Mai - 9:40

Arrivée rapide,la famille ne traina pas. Pas en retard,c'est calmement qu'ils allèrent chercher un emplacement pour les équipements et surtout pour leur tranquillité. Le voyage était toujours aussi calme mais bon comme dit le dicton:"le calme avant la tempête", il regardait Clotillde et Stella à tour de rôle vu que les deux femmes ne pouvaient se voir. Enfin qui sait qu'en grandissant, les choses s'étaient améliorés à présent.

Regardant les emplacements prévu, il reconnut au loin ses couleurs,Grenat devait sans doute être arrivé. Arrivant sur place, il n'y vit qu'un homme donnant des autres, inconnu dans ses connaissances,il descendit en premier manquant la politesse d'aider les femmes à descendre,il se dirigea vers l'homme.


Pourrais je savoir qui vous êtes? Grenat est elle déjà arrivé?

Regardant derrière lui en attendant que l'homme lui réponds, il fit signe aux femmes de descendre. Leurs faisant confiance, il ne s'occupa pas trop d'elles pendant que l'homme lui répondait. Ensuite il lui donna toutes les directives sur les emplacements et qu'il voulait un lieu de tranquillité pour pouvoir se concentrer avant ses duels. Faisant craqué son coup, il regarda les trois femmes.

Je vais m'occuper de Chidori,qui veut me suivre pour le préparer?sinon allez voir contre qui j'aurais mon premier duel.


Assez direct dans ses paroles,il voulait montrer qu'il était pas là pour rigoler et courir après elles si elles faisaient des bêtises. Petit clin d’œil discret à Stella, il se dirigea calmement vers son étalon,proposant son bras à Son Étoile si elle voulait le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella_Casaviecchi

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mar 24 Mai - 21:33

Les herses franchies, ne restait qu'à rejoindre le campement. Un regard sur ceux qui arrivaient et elle sourit en voyant au loin son Biscuit sur pattes. Neyco, sa belle Neyney était elle aussi en ces lieux. Un regard sur les mioches Von Strass et elle trouva là une bonne excuse pour ne pas avoir à les veiller. Mais à bien y réfléchir, c'est qu'elles avaient été trop calmes aux yeux de la Casaviecchi. La peste de Clotilde devait préparer un sacré coup foireux et il était hors de question que la blonde se laisse prendre par surprise par deux gosses aussi pestes !
C'était à elle de leur en faire baver et pas l'inverse ! A elle de jouer la vilaine marâtre et les avoir pour esclaves !

Un léger sourire se dessina sur ses lèvres à cette pensée puis un bien plus marqué s'adressa à son Licorneux lorsqu'il eut finit sa conversation avec un homme jusqu'à maintenant inconnu et qu'il lui proposa de l'accompagner. Évidemment qu'elle allait le suivre ! Il ne fallait même pas espérer qu'elle reste seule avec les gamines sauf s'il lui donnait la permission de les pendre à une poutre par les pieds toute la journée.

Elle prit son bras tendrement avec un sourire des plus narquois envers la plus jeune des Von Strass et suivit son doux.


Mon bien aimé, en plus d'y avoir Grenat, il y a aussi ma soeur Neyco.
J'irais sans doute la voir un peu plus tard. Cela fait bien trop longtemps que nous nous sommes revues elle et moi.


Ne rien dire sur sa fille pour l'instant tant qu'elle n'était pas certaine du plan qu'elle préparait. Et ne rien dire non plus sur la fatigue qu'elle ressentait depuis des jours. A quoi bon l'inquiéter, alors qu'il allait devoir se battre dans les heures à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenat Alexandria

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 4:35

[ Quand la blonde vassale du Dauphin Chlodwig Von Frayner montre enfin le bout de son nez au campement! ]


Ils avaient passer le guet sans encombre, à présent fallait trouver la famille au campement, plusieurs campements aux couleurs diverses mais toujours pas celui qu'elle voulait, elle soupira dépitée. Plus loin elle aperçu enfin celui qui l'interesser, le cocher se dirigea vers celui ci. L'attelage s'arrêta à l'entrer du campement elle descendit tranquillement cette fois ci.

Shiste s'était occuper de tout et pour une fois tout était prêt avant son arrivée, d'ailleurs en parlant de Shiste il était où? La main devant ses yeux pour se protéger du soleil et elle le chercha du regard. Face à elle se trouvait sa tente avec ses couleurs.


Toujours pas de Shiste à l'horizon là elle commença à se demander si il était pas sous la tente ou se trouver les tonneaux pour se désaltérer! Elle partit tout de même à sa recherche et entendit la voix de son beau frère, doucement elle approcha et trouva Shiste endormit et Sepa devant lui en compagnie de Stella.


Coucou c'est moi !

Elle leur fit la bise.

Je vois que vous avez trouver Shiste, d'ailleurs il a l'air de bien dormir le fillot, ça le fout mal pour l'intendant des terres.

Son fillot allait il dormir encore longtemps? Un peu à l'écart se tenait Clo et Ashe, la blondinette hésita à aller vers Ashe, leurs relations n'étaient pas des meilleures et pour tout dire c'était pire depuis que la blondinette s'était remarier avec le " Gambiani"... Ashe n'avait jamais accepter se remariage pour elle Grenat était la femme de son père et non celle d'un autre.

Son regard croisa celui de Crazy " Arf oui la cérémonie " se dit elle , ils étaient pas en avance, en plus elle voulait se changer.


Sepa et Stella je dois vous laissez, je suis attendu pour la cérémonie d'annoblissement, je dois me changer et en plus je suis pas très à l'heure...

Elle leur sourit , laissa son fillot finir sa sieste puis alla se changer sous sa tente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lennia

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 5:42

La brunette arriva au abords du campement. Elle regarda le monde qui était là. Ces têtes ne lui disait rien, du moins de là où elle était. Elle ne reconnaissait pas non plus les voix. Tans pis. Elle approcherait quand même. Passant ses mains sur sa robe pour la défroisser, elle soupira en avançant. Elle n'avait pas laisser son cheval a l'entrée, il le suivait. S'occuper de sa bête lui ferait passer le temps.

Regardant les gens présent, elle reconnut enfin sa soeur qui parlait avec du monde avant de filer dans sa tente. La brunette tourna la tête et accrocha son cheval, lui laissant quand même une certaine liberté de mouvements. Sa main caressa l'encolure de la bête.

S'éloignant, elle entra dans la tente de sa soeur.


" Tu as besoin d'aide jolie ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiste

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : Alençon

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 7:06

Humph, il avait tellement dormi qu'il en avait raté l'arrivée de la moitié de la famille, bah, bravo ... Euh ... fallait se présenter en plus, c'est vrai que tout le monde ne le connaissait pas. Dans son sommeil, il avait tout de même entendu la voix de sa marraine et employeuse par la même occasion. D'un bond, il se réveilla et se retrouva sur ses pieds comme si de rien n'était .. sauf qu'il avait raté le passage de la blonde et Sepa était toujours là à attendre qu'il se présente.

"Euh ... Hum, désolé, je crois que je me suis assoupi. Nous avons du nous croiser au château d'Alençon Sire, je suis Shiste, Intendant de la famille parce que préciser Grenat et Val, j'trouve ça un peu long .."

Il sourit et le beau brun s'inclina un peu.

"Votre tente se trouve par là-bas, mais j'ai l'impression que vous l'aviez déjà remarqué."

Puis, se tournant vers la dame qui l'accompagnait.

"Mes hommages Dame, la bienvenue au campement des Von Strass, j'espère que mon travail vous convient, la tente pour les rafraîchissements se trouve un peu plus loin."

L'intendant leur montra une tente plutôt grande juste à côté et puis il se dit qu'il devait aller au moins saluer l'arrivée de sa marraine et de toute sa procession d’accompagnateur, peut-être y aurait-il Lis ! Alors, après avoir salué Sepa et sa Dame, il s'approcha de la tente réservée à la blonde et entra avec le sourire.

"Ola marraine, Bienvenue !! J'espère que le camp te plais !!"

Voyant aussi que Lennia était dans le coin, il lui sourit.

"Bonjour à toi aussi, soit la bienvenue, comme tout le monde !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sennala

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : Alençon

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 10:28

[ Quand la blonde vassale du Dauphin Chlodwig Von Frayner montre enfin le bout de son nez au campement! ]

enfin arrivée, Senna ne sentait plus son corps endolori par le trajet. elle se redressa comme elle put, et descendit maladroitement de l'attelage. Tout juste 21 ans, on aurai peu croire à sa démarche, un âge bien plus avancé.
Elle regarda tout autour d'elle, de nombreuse tentes étaient dressées, toutes appartenant à la famille Von stass réunis semble-t-il au grand complet.
Elle vit grenat, descendu avant elle, saluer amicalement un couple, des membre de sa famille ? elle était si nombreuse, Senna avait beaucoup de mal à faire les liens existants entre eux, et le rassemblement de ces prochains jours n'allait pas arranger ses affaires.

elle chercha Chris du regard, sans le trouver, il devait être quelque part en train d'organiser la protection de grenat, enfin peu être ....
Elle s'approcha donc seule, de ces nouvelles tête , pour les saluer.

Elle commença par une révérence impeccable et se présenta.


Messire, Dame, je me nomme Senna, je suis une amie de grenat ainsi que la préceptrice de ses enfants. je suis enchantée de vous rencontrer.

elle refit une révérence puis s'éloigna en direction de la tente de grenat et entra doucement

Shiste et Lennia étaient présent, elle les salua.


Shiste, comment allez vous ? préparer le campement n'a pas été trop contraignant ?

elle s'approcha de la brunette timidement


Lennia, euh comment vas tu ?

elle lui sourit doucement, pas sur de sa réaction.

Puis un peu embêtée, elle se tourna vers Shiste


euh dites moi, pour mon couchage, comment cela se passe pour moi et ainsi que Zipette ?


Dernière édition par sennala le Mer 25 Mai - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandre

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 10:49

Lisandre avait chaud... très chaud.... et bien qu'elle avait trouvé le campement elle avait laissé les hommes s'en occuper..
Elle cherchait désespéremment quelque chose a boire...
Passant la main sur son front, Lis soupira et se dit que c'était bien trop grand pour son petit cerveau et son sens de l'orientation très très moyen..
Elle fronça les sourcils...

"Je suis pas déjà passer par là ??"

Lis tournait en rond sans avoir trouvé la moindre source d'eau...
Pas possible d'être aussi cruche... Elle aurait mieux fait d'attendre son amoureux pour la guider dans cette fourmilière d'homme en armure... d'épouse au petit soin.. Elle observa une famille... une maman et sa petit fille qui essayait de déconcentré le papa qui s'entrainaient... L'épouse qui était au petit soin pour son mari et apparemment elle attendait un heureux événement... Lis sourit attendrie par cette famille qui avait l'air si heureuse...
La madame avait du sentir le regard sur eux.. Faut dire que Lis était un modèle de discrétion...
Elle vint a sa rencontre et Lis rougit s'excusant avant qu'elle dise quoique ce soit

"Oh.. excusez moi... je viens pas en espionne ! Je... j'ai juste regardé votre petite famille... et... euh.... félicitation pour votre heureux événement.."

Manquerait plu qu'elle soit pas enceinte la madame... honte sur honte...
Mais elle lui sourit amicalement...

"Je vous offre quelque chose a boire.? Il fait si chaud maintenant... Et je vois que vous êtes toutes rouge.. Ca ne pourra que vous faire du bien ^^"

cette femme était une sainte... Lis accepta très enthousiaste et après avoir dit bonjour au mari et a la jolie petite fille, Lis s'installa un moment avec la petit famille discutant des joutes... et de son sens de l'orientation tellement aigue qu'elle ne savait plus où était son propre campement... Dieu merci tous n'était pas comme elle et après une heure de discussion, ils lui indiquèrent le chemin..
Lis les remercia très chaleureusement et prit la direction indiqué..

Attivé au campement, du monde était déjà là dont la moitié qu'elle connaissait pas XD

"Coucou tout le monde ^^"

Et sans attendre elle alla embrasser son tendre amour... Elle était prête pour sa vie de future épouse...
Mais.. où était Lucas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris_tofer

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 39
Localisation : Alençon

MessageSujet: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 11:14

[ Quand la blonde vassale du Dauphin Chlodwig Von Frayner montre enfin le bout de son nez au campement! ]

Chris comme à son habitude en de pareil occasion se fît discret sur sa présence. Faut dire que cette fois ci ce n'était pas bien difficile pour lui il était accompagné par trois blondinettes plus charmantes l'une que l'autre mais son coeur appartenait à Senna.

A peine arrivé aux abords du campement , il mît pied à terre et surveilla la descente de l'attelage de ses compagnes de voyage.
Il vit Grenat dire bonjour à sa famille puis partir sous sa tente pour se préparer pour la cérémonie.
Une fois celle-ci dans sa tente, il partit vite fait déposer son fidèle destrier à l'écurie demanda qu'il soit soigner et nourrit puis retourna aux campement.
Grenat n'était toujours pas sortie de sa tente.

Il jeta un coup d'oeil rapide autours de lui et pu voir que chacun des membres était venu avec quelques uns de leurs gardes.
Pour une fois il n'aurait pas la charge de surveillé le campement en toutes heures.

Il se mit à bonne distance sous un arbre au frais avec une vue de la tente de Grenat et savoir quand elle aller sortir et attendit patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zipette

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 20:12

[ Quand la blonde vassale du Dauphin Chlodwig Von Frayner montre enfin le bout de son nez au campement! ]


Elle avait encore en mémoire le sourire niais des deux gardes du poste de guet quand l’attelage stoppa net.

Les pieds enfin sur la terre ferme, Zip regardait les alentours et ne vit pas Alex s’éloigner. Ce campement était immense. Le voyage avait été long. Il faisait très chaud et Zipette essaya de repérer un endroit ombragé pour s’y réfugier.

Elle entra dans le campement ou se trouvait la famille de son amie et fut très intimidée par tant de monde qu’elle ne connaissait pas.

Elle suivait Senna du regard au loin et se dirigea dans sa direction. Elle vit celle-ci saluer des personnes et fit de même en se présentant.

Bonjour, je suis Zipette, dame de compagnie de Grenat. Enchantée de faire de votre connaissance.

La chaleur l’étouffait. Elle se sentait mal. Elle rêvait d’un lac pour pouvoir s’y rafraîchir quand elle aperçut Chris à l’ombre d’un arbre, le regard pointé sur une tente. Elle su de suite que c’était celle de Grenat et s’y rendit rapidement.

En ouvrant le pan de l’entrée, elle y vit Alex, Lennia, Senna et Shiste.

Elle salua la brune et Shiste. En s’adressant au jeune homme :


Shistounet ! Comment vas-tu ?
Saurais tu ou trouver quelque chose pour apaiser ma soif ? Chris est dehors et je suis sur qu’il est déshydraté aussi. Indique moi ou sont les tonneaux et je vais aller chercher ce qu’il faut pour nous tous avant que je m'ecroule!


Elle tourna sa phrase avec humour pour ne pas les inquiéter mais des gouttes de sueurs perlaient sur son visage qui pâlissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiste

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : Alençon

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 25 Mai - 23:12

Un vrai défilé de nanas ce campement, pas possible de faire un pas sans en croiser une nouvelle.
Et les gars, ils se trouvaient où ?

Hum, qu’importe … Shistounet salua donc Senna qui venait de faire son apparition et il lui sourit.


« Monter le campement est toujours une partie de plaisir, on s’amuse, on se marre et on a même le temps de faire une partie de carte quand il fait beau ! »

Il rit, bien sûr, c’était ironique, mais il n’était pas non plus déplaisant de faire un peu d’exercice pour monter le camp. Il ne se contentait pas de donner des ordres le beau brun, il participait à la tâche comme tout le monde. Il ajouta pour la remarque suivante :

« Et bien, j’étais au courant de votre venue, vous avez donc chacune une tente, à proximité de celle de marraineuh ... Si vous voulez roupiller ensemble, vous pouvez prendre la tente des invités qui se trouve un peu plus loin. »

Pas le temps de se retourner que Zip’ faisait son apparition ... Encore une blonde…
Shistounet sourit, il avait l’habitude de les côtoyer ses spécimens là. Un nouveau sourire, un mouvement aussi pour lever les yeux au ciel et secouer la tête. Qu’il allait être long ce séjour !


« Bonjour Zip’, Bienvenue !
Je vais bien merci et toi ? Hum ... tu veux à boire !! D’accord, la prochaine fois, je ferais poser des panneaux. Allez, vient suis moi, je vais te montrer LA tente qu’il faut localiser. »


L’intendant sorti de la tente, voyant qu’on avait pas besoin de ses services de toute façon, il entraina Zip’ dehors pour lui indiquer la position de la tente à ravitaillement.

Pas le temps de faire plus de trois pas qu’une nouvelle fille lui tombait dessus, et pas n’importe laquelle cette fois, la sienne, sa préférée parmi toutes, celle qu’il aimait plus que tout. Pas non plus le temps de lui répondre et de la saluer qu’elle était déjà sur ses lèvres. Bah, tant mieux, on ne va pas de plaindre. Il sourit contre ses lèvres après lui avoir rendu son baiser.

C'est ce qui s'appelle avoir du travail par dessus la tête !!


« La bienvenue ma douceur, on allait justement se rafraîchir à la tente là-bas » Qu’il montrait du doigt « Tu nous accompagnes j’espère ! »

En fait, il lui laissa pas le temps de répondre, il posa sa main sur la taille de sa belle et l’entraina à la tente. Dans laquelle se trouvait déjà la moitié du personnel, à croire qu’ils n’avaient rien d’autre à faire ces pantins.

« Vous avez fait bon voy….. »

Ohh et une frimousse blonde pas bien grande et pas inconnue qui se faufilait entre les jambes des domestiques. Un froncement de sourcils à sa chère et tendre, mais qu’est ce que Lucas faisait là ? Enfin, un rassemblement de chevaliers, normal qu'il ait insisté pour venir, mais qu'est ce qu'il faisait là, sous la tente sans sa mère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sennala

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : Alençon

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Sam 28 Mai - 13:16

Grenat se changeait avant aller rejoindre son cavalier pour la cérémonie d'Anoblissement organisée au château.
La laissant seule dans la tente, Senna sorti à son tour, et alla chercher sa tente. Comme expliqué par Shiste, elle se trouvait près de celle de Grenat.

Une fois à l'intérieur elle entreprit de se changer, ses vêtements de voyage étant fort peu présentable à présent.
Elle pris le temps, en toute femme coquette, de choisir sa robe, et de se rafraichir un peu.
Elle avait prévu maintes toilettes, pour diverses occasions, et elle comptait bien profiter de chacune d'entre elles.
Elle choisit donc une robe simple mais élégante, elle serai donc parfaitement présentable et jouirai d'un certain confort et liberté de mouvements.

Une fois prête, ayant vérifié sa robe plusieurs fois, il ne fallait pas faire honte à la famille Von Strass qui lui avait si gentiment permit d'assister à ces joutes, elle se permit de sortir de la tente pour découvrir un peu le campement.
Elle vit plus loin un rassemblement de personnes sous une grande tente, et Chris qui attendait je ne sais quoi sous un arbre, la tente de grenat bien en vu.
Elle aurait aimée le rejoindre mais elle n'avait pas encore salué tout le monde, il aurai été fort mal élevé de les ignorer.

Elle s'approcha donc de la tente, se promettant qu'après elle irai voir son tendre qui avait l'air bien seul.
Sous la tente, était présente Zipette un verre a la main, accompagné par Shiste et une dame qu'elle se connaissait pas mais qu'elle supposait être Lisandre, la fiancée de Shiste.
Elle décida d'aller la saluer et se présenter. Peu avant d'arriver au près d'eux, elle vit un petit garçon blond d'une dizaine d'année se faufiler ente les jambes des domestiques.
Elle le regarda faire quelque instant, le sourire aux lèvres. Elle jeta un coup d'œil au couple près de Zipette qui semblaient aussi le regarder. Qui pouvaient bien être les parents de ce petit bout de chou ?
Elle s'approcha d'eux et salua la dame.


Eonjour Dame, je m'appelle Senna, je travaille au domaine où Shiste est intendant des terres, je m'occupe de l'éducation des enfants de grenat.
Senna fit une révérence et se redressa et leur sourit a tous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valric Gambiani deValrose

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/05/2011
Localisation : Saint-Hilaire en Lignières

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Dim 29 Mai - 6:40

Il avait fait plusieurs allez-retour entre Valençay et Saint-Hilaire en Lignières. La proximité des lieux lui permettait de retourner au Castel Plaix pour y voir certaines affaires comme une lettre perdue... Après avoir constaté qu'il n'était pas dans la vague d'élimination il y était retourné à son Plaix. Voilà finalement que la première ronde allait s'amorcer et il affrontait pas n'importe qui... Le Fortunat en personne contre le Gambiani... Pas une mince affaire pour un Gambiani amoché encore d'un voyage périlleux face à un des meilleurs jouteurs de ce Royaume... Ça allait vraiment le faire pour le spectacle! Gambiani dans les airs, Gambiani cul par dessus tête et Gambiani écrasé à terre....

Norf!!!

Son patois qu'il prononçait si souvent... En fait il ne pouvait certes pas renier d'où il venait! Lui-même noble du Berry, il marchait sur les terres de Valençay afin de trouver son campement... Il avait beau regarder, rien ne semblait à ses couleurs... Du moins il regardait là où il aurait bien cru voir son campement... C'est pratiquement par hasard et non sans en grincer des dents qu'il apperçu son Blason. C'était une blague de mauvaise foi ou quoi? On venait de monter son campement directement dans le site de l'ex-mari de sa femme?! Pas comme si c'était de la Famille.. Pas comme si ça l'avait un lien avec eux outre les liens d'amitiés, non! Il aurait pu comprendre de partager un campement avec des amis mais certes pas des amis portant les couleurs d'un ex m'enfin! C'était vraiment ordinaire disons-le... C'était un manque d'attention et de délicatesse. La politesse même aurait comprise qu'on ne fait pas ça mais là c'était fait... Son campement était bien là non-loin de celui de Sépa tout, de même un bon ami, mais en plein campement VS et vraiment le Gambiani n'avait aucune envie de tout démonter pour remonter ailleurs... Le manque de temps pour sur et d'autres part il devait se préparer à affronter un des meilleurs jouteurs lui qui avait déjà un flanc en compote...

Il fit le tour rapidement cherchant sa femme qu'il ne trouva point... Il comprit aussi voyant le peu de gens dehors qu'ils devaient déjà tous être dans sa tente... La parfaite réunion d'un tas de gens alors qu'il voulait un peu de paix avec sa femme avant d'aller se prendre une rince... Il entra donc trouvant tous et tout le monde là... Il du se retenir de pas rouler les yeux et se fraya un chemin jusqu'à une chaise près d'une commode d'où serait normalement les bandages... Regardant autours et du coup le manque d'intimité certain, cela venait de ruiner son programme pour refaire ses bandages et être avec sa femme... Faudra entendre et avec des joutes qui commençaient bientôt c'était pas l'idéal... Agacé, il salua néanmoins tout le monde présent...


Bonjour à tous... J'espère que vous allez bien...

Un peu ironique car là sur le coup, lui n'allait pas trop bien en effet. Mais bon fallait composer avec et voir au mieux. Il s'efforça donc de prendre une mine agréable et de ne pas ronchonner pour faire changement. Parlant de changement... Il se demanda bien quand il arrivera à changer ses bandages et enfiller son armure avec tout ces gens présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenat Alexandria

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Dim 29 Mai - 9:53

[ Quand la blonde vassale du Dauphin Chlodwig Von Frayner et sa troupe se réunisse sous la tente ! ]

La blondinette avait le nez dans ses malles a chercher une robe pour la cérémonie d'annoblissement quand une voix l'interpella, en relevant la tête elle se cogna contre le haut de la malle.

Aïe!

Elle se retourna et souria à sa soeur. Elle alla la serrait dans ses bras et lui fit la bise.

Coucou ma brunette chérie, oui j'ai besoin de ton aide, je voudrais que tu m'aide à choisir ma robe pour la cérémonie d'annoblissement.

Elle lui montra une robe rouge et une autre verte foncé, tandis qu'elles parlaient de la robe Shiste arriva, derrière lui se fut Senna suivit de Zipette, la blondinette laissa les robes dans la malle pour aller bisouiller son fillot.

Coucou fillot merci pour les tentes.

Elle lui souria, puis une petite tête blonde se faufila, un regard sur l'enfant elle ne le connaissait pas puis elle vit entrer Lisandre son amie, le petit bonhomme ressemblait à sa mère. La blondinette fut nostalgique et pensa à ses enfants qui lui manquer, ils étaient rester avec la nourrice au manoir. Zipette avait soif , c'est que l'autre blondinette d'un coup venait de donner soif à la blondinette, boire c'était une bonne idée et surtout avec cette chaleur.

D'ailleurs ils étaient où les tonneaux ? Shiste en avait il prévu assez ? Connaissant toute la troupe des Alençonnais fallait pas que ça manque de tonneaux au pire le Plaix n'était pas loin et la cave bien garni donc oui ils mouraient pas de soif.

Une autre entrée se fit, son époux à le voir il n'avait pas l'air ravit, que lui arrivait il ? La blondinette se demanda ce qu'elle avait bien pu faire encore, mais ne trouva rien à se reprocher, que peut on reprocher à un ange comme elle? Absolument rien ! Bon en cherchant bien elle se demanda si ce n'était pas à cause des couleurs des VS, elle savait qu'il n'aimait pas qu'elle porte les couleurs ou le nom de feu son époux, mais il avait tendance à oublier qu'elle aimait cette famille qui avait été la sienne et qu'au sein des Von Strass elle y avait toujours sa place même si elle était remarier et qu'elle portait le nom de " Gambiani de Valrose ". La blondinette pouvait très bien comprendre ce que son époux ressentait mais bon là c'était juste un campement d'amis ou certains étaient liés par le sang.

Elle lui souria puis le laissa s'installer à sa guise, petit regard sur son bandage il avait besoin d'être changer, les joutes ne tarderaient plus et la cérémonie non plus. Et en parlant de cérémonie elle n'était pas à l'heure son champion allait l'attendre longtemps mouarf. Pas grave elle passerait un peu de temps avec lui mais quand ? Pour l'heure elle devait se changer et elle n'allait pas le faire devant tout le monde.


Fillot, les amies et soeurette c'est pas que je vous aime pas, mais je dois me changer on m'attend pour une cérémonie et pis je sais que vous avez soif et Shiste va se faire un plaisir de vous servir à boire et surtout hésiter pas à vider les tonneaux.

Elle les conduisit vers la sortie en souriant, une fois seule avec son époux elle alla replonger le nez dans ses malles et se décida pour sa robe verte avec un joli décolleté comme apprécier son époux. Elle se changea tranquillement sous le regard du " Gambiani ", amusé elle lui envoya un baiser de la main et le mit à contribution pour qu'il l'aide à fermer la robe. La blondinette posa la main contre sa joue et murmura :

"Tu m'a manquer..."

Elle esquissa un sourire, fit une pirouette sur elle même, elle était presque prête, manquer juste un collier et un diadième et hop le tour serait jouer. La blondinette finit de se préparer, pensa même à prendre un châle au cas ou ne sait on jamais si le temps tournerait. Le châle fut poser sur une chaise et elle regarda son époux.

J'ai encore un peu de temps avant de me rendre à la cérémonie je vais te changer les bandages.

La blondinette alla prendre des bandages dans la commode tandis que son époux enlevait la chemise, elle défit les bandages en prenant soin de pas réveiller d'éventuelles douleurs, s'asseya sur ses genoux puis doucement elle lui refit les bandages, posa un baiser sur sa joue.

Voilà fini mon ange.

Elle trainait un peu pour repousser le moment de se rendre à la cérémonie, durant presque 3 mois elle n'avait pas vu son époux alors le peu de temps ou ils étaient ensemble elle voulait en profiter au maximum. Après un moment privilégier en tête à tête la blondinette se leva des genoux de son époux.

Je dois me rendre à la cérémonie d'annoblissement mon ange, dés la cérémonie finit je viens te retrouver avant que les joutes ne commence...

Un regard complice entre eux, un baiser échanger et elle se leva, attrapa le châle et se rendit à la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandre

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Lun 30 Mai - 7:33

Il y avait bien trop de monde pour Lisandre et elle s'y perdait a dire bonjour à tout le monde tout en cherchant son fils..
Quelle idée de pas avoir voulu l'attacher XD
Mais quand elle entendit des réprobations... des majordome prêt a se casser la figure parce qu'un petit garnement voulait faire mumuse, elle comprit de suite que le petit garnement c'était sa chair et son sang...
Elle vit enfin Lucas rire et s'amuser comme un fou a se mettre a genoux et passer entre les jambes des invités le fou rire le prenant

"C'est moiiii qui vait gagner les jouteeee niah aha haaaa"

Lisandre se retint de rire et le chopa au passage avant qu'il aille plus loin. Lucas continuait de rire dans les bras de sa mère
Comment l'engueuler avec sa bouille de petit prince... Mais autorité oblige

"Mon petit prince si tu veux pas te retrouver dans la charette pour rentrer à Mortagne tu vas devoir te calmer un peu hm... Faut savoir se tenir un minimum... N'oublie pas que tu es un Castelviray hm ?"

Elle lui sourit... Lucas fit une légère moue puis acquiesça.. Il avait bien compris et il savait que sa maman avait raison
Lisandre vit sa déception et chuchota a son oreille

"Promis après on ira s'amuser dans la forêt que j'ai vu pas loin essayer d'attraper l'écureuil que tu veux tant hin ?"

Lucas écarquilla les yeux s'empêchant de sauter de joie n'oubliant pas qu'il était un Castelviray. Elle ébouriffa ses cheveux et le laissa partir gardant un oeil sur lui tout de même..
Le temps de se relever et d'embrasser son homme d'un tendre bisou dans le cou... Une personne s'approcha et se présenta comme une collègue à Shiste. Elle sourit et se présenta à son tour

"Je suis ravie de vous rencontrer dame. Je suis Lisandre de Castelviray amie de Grenat et fiançée de Shiste. cela me fait bien plaisir de rencontrer les proches de Grenat. Ca fait du bien de la voir sous un autre jour que dans le travail bien épuisant mais qui nous a rapproché.."

Elle sourit à sennala puis regarda en direction de Grenat lui faisant un petit signe de complicité puis regarda a nouveau la dame

"Les enfants de Grenat & Valric ne sont pas là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lennia

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Ven 3 Juin - 4:09

La brunette grimaça quand Grenat se cogna la tête. Il faudrait qu'elle pense a faire plus de bruit quand elle passait quelque part, sous peine de tuer tout le monde en un rien de temps.. Serrant le blonde dans ses bras, elle lui fit une bise en souriant.

" Ouh, besoin de moi pour choisir une robe, tu sais comment je suis voyons ma blondinette.. M'enfin, je vais t'aider quand même ! "

Regardant les deux robes, Lennia plissa le nez. De toute façon qu'elle importance ? Grenat allait être belle dans l'une ou dans l'autre. Entendant du bruit, elle tourna la tête vers le gens arriver dans la tente. Non, la, elle séchait, les robes s'était vraiment pas son truc. Étonnant pour une femme, mais elle avait toujours vécu en braie, et cela la rendait bien heureuse.

Quand Valric arriva, Grenat les poussa vers la sortie. Un léger signe de tête vers son beau frère ( ben oui, faut être polie tout de même ^^ ).


[ Dehors ! ]

La brunette s'étira a peine dehors, puis alla près de son Cheval. Elle n'avait pas soif, et n'avait envie que de se reposer.
Passant une main sur la robe de sa monture, elle sourit doucement, sortant une cape de ses bagages, l'enfilant. Elle s'assit dans l'herbe, puis regarda le ciel , partant dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris_tofer

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 39
Localisation : Alençon

MessageSujet: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet    Dim 5 Juin - 6:05

Alors qu'il attendait patiemment à l'ombre sous son arbre, Chris pû observer les allers et venus dans le campement.
On aurai dit une véritable ruche avec toutes les ouvrières qui s'activent à gauche et à droite.
En lui même il rit de cette situation car pour une fois ce n'était pas lui qui courrait.

Au bout de plusieurs minutes, il apperçu enfin Grenat sortir en un coup de vent de sa tente et se diriger vers on ne sait ou.
Du fait qu'il soit son garde du corps Chris la suivi jusqu'à l'entrée du Castel.
La il fut stopper par des gardes armés qui lui interdirent d'aller plus loin car l'annoblissement était réservé aux invités.
Ne voulant point créer de problèmes, il obéit en se positionnant en retrait par rapport à l'entrée mais en ayant toujours une vue sur celle-ci.
De toute façon l'ayant vu entrée dans celui-ci accompagné de Crazy, elle ne pouvait être que sous de bonnes gardes avec lui.
Patiemment Chris attendit que la cérémonie se termine et que Dame Grenat sorte de celle-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valric Gambiani deValrose

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/05/2011
Localisation : Saint-Hilaire en Lignières

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Lun 6 Juin - 17:58

Son humeur s'améliora grandement et c'était une bonne chose. La joute à venir dans son état allait être plutôt rude et il se devait d'être fin prêt. Sa femme, attentionnée soit-elle avait su le détendre et lui faire oublier les tracas qui avait si facilement su effriter son humeur... Bon fallait dire que le Gambiani était parfois et souvent irritable mais néanmoins, ce moment passé auprès de sa femme avait été des plus agréable. Quelques baisés échangés et de douces attentions partagées. Elle lui avait refait ses bandages sous des mains attentionnées mais fortes sous sa demande.

Un dernier baisé et aurevoir et elle partait en direction de l'annoblissement. Il espérait qu'elle puisse en effet être aux abords de la lice pour le voir s'élancer. Parfois, ces annoblissements étaient si long! N'empêche elle lui avait bien fait par de son désir d'être présente et le Seigneur des Trois Fiefs n'en douta pas un instant. Elle sortie habillée comme sa femme savait se mettre si belle et de son côté lui il se prépara. Il mit son amure après avoir prit soin de resserrer sa paire d'éperons à ses bottes car après avoir mit l'armure c'était plutôt de l'exploit de gymnaste de pouvoir le faire et avec un flanc en compote, on ne rigole pas avec les prouesses de flexibilités!

Fin prêt il sortie de la tente, saluant au passage les gens qu'ils croisaient et il monta sur son cheval. Demandant son écu et qu'on porte les trois lances et l'épée pour être mises à sa disposition une fois son tour venu, il prit la tête du convoit logistique habituelle pour ce sport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joachim_

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 22/05/2011
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Jeu 9 Juin - 8:06

Joachim, sous la demande de son Duc, passait par tous les campements aux abords du château.

Le bon jour à vous, nobles gens. Veuillez excuser mon intrusion à vostre campement. Je suis Joachim, ici lieu écuyer de sa Grasce Zebracolor du Val de Loire, Duc des roches l’Évêque.
Je suis à la recherche de Dame Tsampa d'Eusebius, Maréchal d'Arme connue sous le nom d'Alençon, Vicomtesse de Montgommery, Dame de Gaudigny. Ne l'auriez-vous point vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Jeu 9 Juin - 21:29

Un jeune garçon blond aux couleurs de Valençay s'avança timidement dans le campement. Derrière lui un valet tenant une mule par la bride. la bête tirant un chargement. Bien évidemment Joachim le devançait...Arnaud s'avança et salua les présents.

Bien le bonjour nobles personnes... s'incline avec respect. Waoooooo... que des belles filles dans ce coin ! Le page en avait les yeux qui brillaient. Elles vont peut-être me donner un bonbon. Mais.. mais... mais ? C'est le Général Valriiiiiicccccc !!! Le soldat le plus célèbre du Berry !!! Le garçon devint rouge comme une groseille , tout ému qu'il était de retrouver devant une de ses idoles. Il l'avait même en petit soldat....snniffff. Se rendant compte qu'il devait avoir l'air bien nigaud, il prit une profonde respiration et déballa son texte.

La Baronne de Valençay m'envoie porter à chacun des jouteurs du tournoi un souvenir de l'évènement pour les remercier d'avoir ou de participer.
*Big smile* à Valric....

Il consulta la liste des participants, jeta un œil aux étendards flottants aux vents puis alla chercher le nombre de présents correspondant. Il déposa lui-même la précieuse bouteille entre les mains du seigneurs aux trois fiefs. ouuhhhhhhh .. il l'a touché du bout des doigts... c'est sûr maintenant, il ne se lavera plus jamais les mains. La baronne n'aura qu'à le faire battre... mais tant pis !





J'espère qu'il sera à votre goût...c'est un vin encore jeune qu'il faut laisser reposer quelques années... nous a dit le maistre de Chai. Dans cinq années, il laissera éclater en bouche toute sa saveur.


Il avait récité son petit texte, il devait se retirer et aller vers un autre campement.


Je vous souhaite une bonne journée.
.. le jeune garçon s'incline et prend congé les yeux pleins de Valric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella_Casaviecchi

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Mer 15 Juin - 22:51

Quelques minutes après le combat de son Licorneux :

Que dire du duel qui avait eut lieu sous ses yeux ? Rien. La Belle Blondinette en tremblotait encore.
Faut dire que l'autre jouteur n'y avait pas été de main morte avec son promis. Bon plus de peur que de mal mais quand même ! Quand arriva l'autre duel, elle s'en alla rejoindre son aimé et l'aida à reprendre le chemin du camp. Heureusement qu'elle l'avait suivit, au moins elle allait se rendre utile en lui servant d'infirmière.

Une fois sous la tente, elle le fit asseoir sur une malle et regarda autour d'elle si les mioches Von Strass n'étaient pas dans les parages. Pour une fois qu'elle avait besoin d'elles, elles n'étaient pas là...
Un tendre baiser pour réconforter son futur époux et elle s'en alla chercher de quoi soigner les égratignures.
Elle savait que perdre une joute, affectait davantage le moral de Sepa que son physique. Lui qui n'aimait pas perdre... Elle allait devoir trouver quelque chose pour ne plus qu'il y pense.

Lorsqu'elle revint à ses côtés, elle lui murmura tout en lui ôtant sa chemise :


Mon Ténébreux, ce n'est que partie remise ! Il y en aura d'autres des joutes ! Et n'oublies pas ceci :
"C'est en forgeant que l'on devient forgeron !"


Un regard et elle versa un peu de prune sur un linge propre avant de venir désinfecter les petites plaies.
Elle n'aimait pas trop le voir dans cet état, d'ailleurs en se souciant de son Licorneux, elle se sentit soudain toute affaiblie. Elle n'était pas en forme la Stellou et pourtant elle se devait de ne pas inquiéter Sepa pour des broutilles.

S’assaillant sur la malle à ses côtés, elle posa sa tête contre son épaule et tenta de faire passer son énorme fatigue. A en juger l'état de la Blondinette, il était certain qu'elle ne tarderait pas à rentrer à Bléré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotillde



Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Jeu 16 Juin - 10:09

Clotillde s'amusait bien avec sa cousine. Elles allaient regarder les tentes, écoutaient, et s'il n'y avait personne, allaient les visiter. Parfois, elles tombaient sur des objets assez cocasses. Après de multiples essayages, avec l'une qui surveillait l'entrée, et l'autre qui imitait les dames, elles avaient fait le tour des tentes. Elles avaient même récupéré une bouteille de vin ou deux, déposées par un gamin qui avait parcouru toutes les tentes. Elles en avaient vidé une, chacune. Elles étaient revenues vers la tente de son père, titubantes un peu, très égayées, et entrèrent dans la tente. Elle vit la blonde, et son père allongé, visiblement en mauvais état. Elle dégrisa immédiatement, les larmes aux yeux. Elle se précipita vers son père.

Papa ! Tu as mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepa

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 32
Localisation : Alençon

MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   Ven 24 Juin - 4:45

Une énième chute lors des joutes,depuis que l'arbitre était la Comtesse Deedlitt, il ne faisait que de perdre. A croire qu'elle lui balançait des mauvais sorts pour qu'il chute plus facilement. Petit sourire à cette idée farfelue, il était tant de rentrer.
Remontant sur son étalon, il laissa le matériel à ses pages pour qu'ils remballent tout, il allait tout de même regarder la fin pour voir qui serait l'heureux gagnant. Le Licorneux avait encore fort à apprendre pour penser un jour à la victoire mais bon, un jour il y arriverait.
Une fois près de la tête, Sepa fût accueilli par SA promise, souriant tout de même, la défaite lui minerait pas le moral,ça s'est sur. Tout inquiète, il laissa donc faire ce qu'elle voulait pour la rassurée puis bon, il se faisait un peu bichonner. Armure enlevé, il s'allongea donc et Stella commença à s'occuper de lui.
Sa fille arriva toute joyeuse mais beaucoup moins quand elle vit son père dans cette position.


T'inquiètes pas pour moi Clotillde,tout va bien.
Stella regarde si je n'ai vraiment rien.


Sepa lui caressa la joue et lui fit un clin d’œil pour la rassurer.

J'espère que tu t'amuses bien en tout cas. Profite de cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campement Alençonnais, la famille Von Strass au complet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Famille Dural au grand complet
» J4 Alençonnais Griffus vs Costauds de Comines
» La famille Dacia au grand complet pour le Grand Pique-Nique 2017
» [Famille] de Reaumont_Kado'ch - Mise à jour le 16/01/1458
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du Berry à la Guyenne :: Les Terres de Valençay :: La Baronnie de Valençay :: Aux Abords du Castel :: Campement-
Sauter vers: