Du Berry à la Guyenne

Site en rapport avec les Royaumes Renaissants
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Le fils de son père...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoyah
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
Baronne de Valençay & dame d'Arpheuilles
avatar

Messages : 1842
Date d'inscription : 12/10/2009
Age : 29

MessageSujet: [RP] Le fils de son père...   Jeu 28 Avr - 20:46


[Château de Valençay, un départ bien préparé....]





Le cocher teuton de la Baronne chargeait la dernière malle à l'arrière du coche en pestant et en marmonnant quelques jurons typiques de sa région natale. C'est que la dame ne voyageait jamais léger...ou si rarement... et que malles, coffres et paniers venaient surcharger le convoi au grand désarroidu cocher...et certainement des chevaux.

Schei...ße !.je passerai volontairement sur l'étendue, fort vaste, du vocabulaire de notre cocher en matière de jurons allemands. Derrière le carrosse, un petit rire d'enfant s'élève. Siegfried n'y prête pas attention et continue à s'énerver sur cette p£%*@% de malle à la c%$ qui veut pas tenir. Oups...mais je m'emporte, mais vous aurez au moins saisi l'humeur du cocher, ce jour.

Schwein... fronzösen ...c'est sur que les carrosses françois, sont loin de la qualité germanique, mais pas besoin d'en rajouter non plus !

Avec des lanières de cuir, il veillait à ce que le tout soit bien attaché au véhicule...à l'arrière et sur le toit. Il avait même prévu une roue et des essieux de rechange...sait-on jamais..vu le poids, il suffisait d'une crevasse dans un chemin et crac! ...ils se seraient retrouvés immobilisés.

Schwachmat !


Assis sur les marches, deux paires d'yeux enfantins le fixaient avec curiosité. C'étaient leur premier voyage hors du Berry. Deux petits garçons....Jehan-Gabriel et Fábián.

L'un âgé de cinq ans, Jehan-Gabriel, filleul de la Baronne qui l'avait en garde et qui allait rencontrer son père. Paternel dont il s'était forgé une image selon les dires de sa tatie. Le môme était intrépide et effronté, pourtant, ce matin à quelques minutes du départ, il était étrangement calme.
L'autre âgé de presque deux ans, Fábián , fils illégitime de la Baronne...et...et c'est déjà pas si mal si on considère que sa filiation paternelle a déjà fait l'objet d'un débat dans un haut-lieu politique Berrichon, gouffre abyssale d'âneries et réserve protégée d'andouilles en tous genres. Bref, le bambin, souffre-douleur du plus grand - et après on s'étonne qu'il pleurniche tout le temps- était d'humeur joviale et ne manquait pas de rire aux éclats à chaque grossièreté prononçée par le germanique.



Jeannot ! Jeannot ! A dit quoi luiii ? ...oui, parce que Jehan-Gabriel est également très doué pour les imitation. Aussi, quand il ne tapait pas sur son petit frère de lait, il se contentait de l'amuser en mimant untel ou untel.
Moue bougonne, souffle sur sa mèche rebelle puis grommelle
...il a dit échec et mat ...puis continue à empiler des petits cailloux dans une cruche en terre trouvée à côté du perron.

Plouf ! Plouf !...faisaient les petits cailloux qui tombaient les uns après les autres dans le récipient en terre.

T'es criiiissttte ? ...interrogea le petit Fab, surpris du manque de conviction dans l'imitation.

Laisse-moi !.....dit sèchement...et vlan, vas-y que je te pousse.


Comme escorte, le vassal de la Baronne et sa fiancée...qui arrivaient afin de prendre la route et interrompirent certainement la dispute qui menaçait entre les deux garnements.
La Baronne, quant à elle, donnait les dernières recommandations à son intendant, Eugénius, et le priait surtout de bien penser à faire suivre le courrier. Sait-on jamais, le borgne serait peut-être inspiré et lui enverrait quelques mots doux comme la dernière fois....c'est beau de rêver.

Laissez-passer et lettre de la rectrice en main, Zoyah s'avança vers le coche.


Tout est prêt ?..demanda-t-elle à son cocher qui essuyait une goutte de sueur du revers de la manche.

Ach, Ja ! Baronne ...fou poufez monter dans la charrette ...dit le teuton avec son accent prononcé.

Carrosse, Siegfried, carrosse...ou coche, mais pas charrette...corrigea la brune dont le regard azur se posa sur les deux enfants assis sur le perron de la porte.

Laissez cette cruche Jehan-Gabriel...et vous Fábián, vous en faites une tête ? Le premier fronça la bouche en posant la cruche là où il l'avait trouvé et le second écarquilla les yeux, ne sachant que répondre.

Allez-vous deux, montez leur dit-elle en les entraînant vers le véhicule. Elle se saisit du plus petit et le tendit à la nourrice...Jeanne, attrapez-le, je vous prie.

Et tout ce petit monde s'engouffra dans le carrosse...
Sur le siège arrière, le plus confortable, la Baronne et les deux enfants.....et sur celui qui lui faisait face, celui qui faisait un peu mal aux fesses...Lise, chambrière de la Baronne et accessoirement camériste, Jeanne, la nounou improvisée et Maurice-le-Muet, valet personnel de la brune. Il restaient de la place pour Crazypunk et Yolanda, mais la brunette aurait pu parier son bustier qu'ils préféreront chevaucher en tête de cortège.

Siegfried en profita pour se désaltérer avant de partir et se précipita sur la cruche de Sancerre que lui avait donner Firmin, le commis de cuisine. Il porta le goulot à sa bouche et versa brusquement le liquide dans sa gorge desséchée. ET soudain...


Teuf ! Teuf ! Teuf ! Acchhhh ! %$$@µ//%$£# ! C'est pas bon les cailloux..hein ?

C'est sous un soleil radieux, les jurons du cocher teuton et les bouderies de Jehan-Gabriel que la petite troupe franchit les portes du domaine. Direction l'Auvergne...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoyahaurel.forumactif.org
 
[RP] Le fils de son père...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie extraordinaire du père Glaude
» Oyez oyez, venez montrer comment votre père noël secret vous a gaté!
» les fils de nurgle :P
» Mon père va tuer JFK !
» Les Chroniques du Père Bugli !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du Berry à la Guyenne :: Les Terres de Valençay :: La Baronnie de Valençay :: Le Guet et le Châtelet-
Sauter vers: